Faut-il in­ter­dire les pit­bulls à RDP–PAT ?

L'Informateur - - LA UNE - > Ma­riève Trem­blay ma­rieve.trem­blay@trans­con­ti­nen­tal.ca

Les membres de la fa­mille Mar­ti­neau bran­dissent une photo de leur ca­niche Ya­ki qui s’est fait lit­té­ra­le­ment ar­ra­cher la tête par le pit­bull de leur voi­sin.

Le rè­gle­ment sur le contrôle des chiens et des autres ani­maux en vi­gueur dans l’ar­ron­dis­se­ment Ri­vière-des-Prai­ries-Pointe-auxT­rembles est-il as­sez strict? C’est la ques­tion que se posent Alain Mar­ti­neau et sa fille, Cin­dy, de­puis que leur ca­niche s’est lit­té­ra­le­ment fait ar­ra­cher la tête par le pit­bull de leur voi­sin.

L’in­cident est sur­ve­nu le 11 juillet der­nier, alors que la pe­tite fa­mille ha­bi­tant un lo­ge­ment de la rue Vic­to­ria re­ve­nait de cam­ping. « Il était en­vi­ron 22 h et on s’oc­cu­pait de sor­tir les trucs de la voi­ture. On en a pro­fi­té pour per­mettre à Ya­ki de faire ses be­soins. Nor­ma­le­ment, on vé­ri­fie tou­jours que les pit­bulls du voi­sin ne sont pas de­hors, mais là, il a fal­lu moins de trente se­condes avant qu’on s’aper­çoive qu’il avait fi­lé dans la cour com­mune de notre bloc ap­par­te­ment et il était dé­jà trop tard pour lui. Je trouve ça triste, parce qu’on a de­man­dé à plu­sieurs re­prises à notre voi­sin de mu­se­ler ses chiens et il a tou­jours re­fu­sé. L’ac­ci­dent au­rait fa­ci­le­ment pu être évi­té » , men­tionne M. Mar­ti­neau.

Joker, le pit­bull, était en laisse au mo­ment où Ya­ki a fait ir­rup­tion dans la cour, mais la dame qui le te­nait n’avait pas la force né­ces­saire pour le re­te­nir. Elle n’a rien pu faire d’autre que d’al­ler cher­cher le pro­prié­taire du chien qui se trou­vait alors dans le lo­ge­ment si­tué au pre­mier étage. « C’est ma mère qui s’oc­cu­pait de Joker. Elle n’a pas eu as­sez de puis­sance ou d’au­to­ri­té sur mon chien pour l’em­pê­cher de mordre le ca­niche. Je n’ex­cuse pas le geste que mon chien a po­sé mais, en même temps, c’est une né­gli­gence des voi­sins qui a fait que Ya­ki s’est re­trou­vé au mau­vais mo­ment, au mau­vais en­droit. Joker a tout sim­ple­ment vou­lu dé­fendre son ter­ri­toire. Pour ce qui est des mu­se­lières, j’ai es­sayé trois mo­dèles dif­fé­rents et il ar­rive tou­jours à les bri­ser. Ce n’est donc pas un moyen adap­té pour mon chien », in­dique JeanC­harles Pi­card, aus­si maître de deux autres pit­bulls.

IN­TER­DIC­TION COM­PLÈTE?

Ébran­lés par la mort plu­tôt vio­lente de leur ca­niche, la fa­mille Mar­ti­neau a en­tre­pris di­verses dé­marches. « On a d’abord ap­pe­lé le poste de quar­tier et un agent est ve­nu faire un rap­port d’in­cident. Par contre, comme la loi ne ré­git pas ce genre d’ac­ci­dent, on nous a ré­fé­ré à l’es­couade ca­nine de Mon­tréal qui de­vrait en­voyer un ins­pec­teur faire l’éva­lua­tion du pit­bull en faute. Mais, de­puis, plus de nou­velles », ex­plique Cin­dy.

À l’ar­ron­dis­se­ment, on confirme que la dé­ci­sion concer­nant le sort du chien fau­tif re­vient à l’éva­lua­teur de la pa­trouille ca­nine, une or­ga­ni­sa­tion qui re­lève de l’ad­mi­nis­tra­tion du Pla­teauMont-Royal, mais qui in­ter­vient sur tout le ter­ri­toire de l’an­cienne Ville de Mon­tréal. « Si un chien mord un autre chien, le plai­gnant doit faire ré­di­ger un rap­port d’évé­ne­ment par la po­lice qui en fe­ra

par­ve­nir une co­pie à la pa­trouille ca­nine. Le chien de­vra alors por­ter une mu­se­lière pen­dant 90 jours (hors du do­mi­cile) et pour­rait être condam­né à l’eu­tha­na­sie s’il consti­tue un dan­ger pour la san­té ou la sé­cu­ri­té pu­blique. Quant au rè­gle­ment C-10, en vi­gueur dans l’ar­ron­dis­se­ment, l’ar­ticle 37 sti­pule que le pro­prié­taire d’un chien qui cause des nui­sances est pas­sible d’amendes pou­vant va­rier entre 100 $ et 1000 $ », ex­plique Mé­la­nie Adam, char­gée de com­mu­ni­ca­tion.

Pour M. Mar­ti­neau, la rè­gle­men­ta­tion n’est clai­re­ment pas as­sez stricte. « Cette fois, c’était notre ca­niche mais, est-ce qu’il faut at­tendre que ça ar­rive à un en­fant pour agir? À Mon­tréal-Est et à Re­pen­ti­gny, ils ont mis leurs cu­lottes et ils ont car­ré­ment in­ter­dit la pré­sence de pit­bulls sur le ter­ri­toire. Je crois que l’ar­ron­dis­se­ment de­vrait faire de même! ».

Ain­si, au cours des pro­chains jours, le ré­sident de Pointe-aux-Trembles compte dé­po­ser dans dif­fé­rents com­merces une pé­ti­tion afin de faire va­loir son point de vue. « J’es­père que plu­sieurs ci­toyens m’ap­puie­ront », conclut-il.

(Photo: Pa­trick Deschamps) (Photo: archives)

(Photo: Pa­trick Deschamps)

Toute la fa­mille Mar­ti­neau est bou­le­ver­sée par la mort de leur chien Ya­ki.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.