Ba­se­ball: les Royals au coeur d’une ba­taille à fi­nir

L'Informateur - - SPORTS - > Thier­ry Bour­deau

La pre­mière sai­son de la Ligue de ba­se­ball se­nior de la Rive-Nord (LBSRN) est sy­no­nyme de pa­ri­té. Quatre des cinq équipes du cir­cuit ont en­core une chance de s’em­pa­rer de la tête du clas­se­ment, dont les Royals de Pointe-auxT­rembles/Ri­vière-des-Prai­ries.

L’équipe di­ri­gée par Stéphane Ray­mond af­fi­chait (en date du 22 juillet) un dos­sier de huit vic­toires contre six échecs. Elle était sur un pied d’éga­li­té avec les Sei­gneurs de Re­pen­ti­gny (6-4), qui avaient ce­pen­dant dis­pu­té quatre ren­contres de moins.

Non loin der­rière se re­trou­vaient les Pion­niers de Saint-Fé­lix-de-Va­lois (6-5), à un de­mi-match, et les Ar­tilleurs de Sainte-Thé­rèse (5-5), à un match de la tête.

« La plu­part des matchs sont très ser­rés. C’est vrai­ment du beau ba­se­ball » , note Stéphane Ray­mond.

Ce der­nier se dit sur­pris de la te­nue de cer­tains joueurs mal­gré leur in­ac­ti­vi­té au cours des der­nières an­nées. Or, la constance n’est pas cou­tume chez les Royals, eux qui n’ont pas en­core col­lé trois vic­toires de suite cet été.

« Je dois ra­ter des matchs de temps en temps et je pense que mes joueurs ont en­core be­soin d’un “pa­pa” pour les di­ri­ger », ri­cane M. Ray­mond.

L’équipe de la Pointe-de-l’Île a néan­moins évi­té les sé­ries de dé­faites et c’est pour­quoi elle se re­trouve en bonne pos­ture avec en­core six ren­contres à dis­pu­ter. Si l’on se fie aux ob­jec­tifs de l’en­traî­neur­chef, le pre­mier rang se­ra tou­te­fois dur à main­te­nir.

« Mon but, c’est de ter­mi­ner deuxième. Je crois que nous de­vrons rem­por­ter au moins cinq matchs pour y ar­ri­ver. »

« Pour les sé­ries, nous sommes ca­pables de battre tout le monde », ajoute M. Ray­mond.

À moins que Dame na­ture ne s’en mêle, le ca­len­drier ré­gu­lier se conclu­ra au dé­but du mois d’août, pour en­suite faire place à des sé­ries au meilleur de cinq. La LBSRN ne compte même pas une sai­son d’exis­tence que dé­jà plu­sieurs équipes au­raient ma­ni­fes­té leur in­té­rêt de joindre ses rangs dès 2011. Le pré­sident du cir­cuit, Sylvain Martin, af­firme que neuf for­ma­tions ont ac­tuel­le­ment l’idée d’em­boî­ter le pas.

Ce n’est ce­pen­dant pas tout le monde qui ob­tien­dra une place aus­si ra­pi­de­ment. « On veut y al­ler pro­gres­si­ve­ment parce qu’il faut gar­der le contrôle de notre ligue, dit M. Martin. Nous pas­se­rons pro­ba­ble­ment à huit équipes. Peut-être que ce se­ra dix, ré­par­ties en deux di­vi­sions, on ver­ra. »

Des for­ma­tions de La­nau­dière, La­val, Mon­tréal et de la Rive-Sud forment la liste des can­di­dats. Le pré­sident ad­met que cette po­pu­la­ri­té ne le sur­prend pas, mais il ignore pour­quoi au­tant d’équipes es­pèrent faire leur en­trée l’été pro­chain.

« J’avais dé­jà beau­coup de de­mandes lorsque la sai­son a dé­bu­té, mais je n’ai au­cune idée pour­quoi les gens en parlent au­tant. Je suis éba­hi d’en­tendre ça! »

Jus­qu’à pré­sent, la ligue n’a dé­cer­né au­cune sus­pen­sion, car au­cun joueur, ni en­traî­neur, n’a été ex­pul­sé d’une ren­contre. Cet as­pect a cer­tai­ne­ment mous­sé la cré­di­bi­li­té de la LBSRN, en plus des chan­ge­ments à pré­voir pour la pro­chaine sai­son.

Par­mi ceux-ci, Sylvain Martin parle no­tam­ment d’as­so­cier quatre of­fi­ciels à cha­cune des équipes afin d’amé­lio­rer la qua­li­té de l’ar­bi­trage. De plus, l’ar­ri­vée de plu­sieurs for­ma­tions né­ces­si­te­rait une re­fonte du ca­len­drier et les par­ties de sai­son ré­gu­lière se­raient plus nom­breuses. En­fin, la ligue mi­jote aus­si l’idée de te­nir un tour­noi se­nior.

Avec tous ces dos­siers à ré­gler, M. Martin rap­pelle que les nou­velles for­ma­tions su­jettes à joindre la LBSRN de­vront en faire la de­mande cet au­tomne.

(Photo: Pa­trick Deschamps)

Maxime Syl­ver Trem­blay fait par­tie d’un ar­se­nal

de six lan­ceurs au sein des Royals de PAT/RDP.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.