Dans les cu­lottes du pi­lote

L'Informateur - - SPORTS - > Thier­ry Bour­deau

Le clan Des­fos­sés a of­fert un ac­cueil plus que cha­leu­reux aux re­pré­sen­tants de L’In­for­ma­teur, di­manche der­nier. Leur col- laboration a été tel­le­ment gé­né­reuse que le pi­lote de l’équipe a même prê­té ses pan­ta­lons à l’au­teur de cet ar­ticle.

En ef­fet, puis­qu’il s’agis­sait d’une pre­mière ex­pé­rience dans le gi­ron d’une équipe de course, j’igno­rais qu’il était in­ter­dit de por­ter un pan­ta­lon court au bord de la piste.

À peine 20 mi­nutes avant le dé­part de la deuxième course du week-end, une garde de sé­cu­ri­té m’a in­ter­dit l’ac­cès aux puits. Je me suis donc tour­né vers l’équipe Technocraft pour trou­ver une so­lu­tion.

Sou­rire en coin, Mé­la­nie me pro­pose alors d’em­prun­ter sa jupe blanche. On dit sou­vent que c’est l’in­ten­tion qui compte, mais j’ai pré­fé­ré dé­cli­ner l’offre. Dé­so­lé Mé­la­nie.

Heu­reu­se­ment, puisque Bru­no avait re­vê­tu son ha­bit de course, son pan­ta­lon d’équipe était dis­po­nible. Mais juste le fait de de­man­der une pièce de vê­te­ment à un pi­lote de course une quin­zaine de mi­nutes avant son dé­part, di­sons que c’est un peu gê­nant. Mal­gré tout, on me l’a prê­té sans pro­blème.

Et comme si ce n’était pas as­sez, l’équipe prai­ri­voise m’a in­vi­té à par­ta­ger le tra­di­tion­nel verre de mous­seux après la course. Pour un pre­mier « trip » au Grand Prix de Trois-Ri­vières, je ne pou­vais de­man­der mieux.

Un mer­ci bien spé­cial à Bru­no, sa fa­mille et toute son équipe!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.