REN­TRÉE : LA VI­GI­LANCE EST DE MISE

QUELQUES RÈGLES DE SÉ­CU­RI­TÉ ÉLÉ­MEN­TAIRES….

L'Informateur - - LA UNE - > Daph­née Tran­che­mon­tagne daph­nee.tran­che­mon­tagne@trans­con­ti­nen­tal.ca

Avec la ren­trée des classes, les po­li­ciers, les trans­por­teurs sco­laires et le monde de l’édu­ca­tion in­citent les usa­gers de la route, mais aus­si les éco­liers et leurs pa­rents, à faire preuve de vi­gi­lance. Une cam­pagne de sen­si­bi­li­sa­tion à la sé­cu­ri­té rou­tière a été amor­cée en ce sens.

Qui dit ren­trée des classes dit re­tour des au­to­bus sco­laires jaunes sur les routes. Afin de par­tir l’an­née du bon pied, voi­ci quelques règles de bases qui per­met­tront d’évi­ter bien des ac­ci­dents.

La sé­cu­ri­té rou­tière est l’af­faire de tous. Pour s’as­su­rer que les éco­liers se dé­placent sans dan­ger, cha­cun doit faire sa part. L’As­so­cia­tion du trans­port éco­lier du Québec (ATEQ) rap­pelle qu’il est pri­mor­dial d’in­cul­quer les règles élé­men­taires de la sé­cu­ri­té rou­tière aux en­fants dès le plus jeune âge. Tout d’abord, l’en­fant doit tou­jours être à la vue du conduc­teur d’au­to­bus. Pour ce faire, il est re­com­man­dé de s’éloi­gner ra­pi­de­ment du vé­hi­cule dès que l’on des­cend. Si ja­mais l’en­fant doit tra­ver­ser la rue, il doit mar­cher au moins dix pas à l’avant de l’au­to­bus et at­tendre le si­gnal du chauf­feur avant de tra­ver­ser. L’ATEQ re­com­mande aus­si aux en­fants de ne pas cir­cu­ler entre les voi­tures et de ne pas cou­rir aux abords de l’au­to­bus.

LE RÔLE DES PA­RENTS

En plus d’en­sei­gner les règles de sé­cu­ri­té à leurs en­fants, les pa­rents ont aus­si la res­pon­sa­bi­li­té de faire en sorte que leur en­fant soit pré­sent, à l’avance, à l’ar­rêt d’au­to­bus pré­vu par la com­mis­sion sco­laire, in­forme l’ATEQ. De cette fa­çon, on évite les courses et les bous­cu­lades au mo­ment de l’em­bar­que­ment.

Pour les pa­rents qui conduisent leur pro­gé­ni­ture à l’école, il est im­por­tant de res­pec­ter les zones pré­vues à cet ef­fet pour ne pas gê­ner le tra­vail des au­to­bus.

ET LES AU­TO­MO­BI­LISTES?

À la vue d’un au­to­bus jaune, les au­to­mo­bi­listes doivent être par­ti­cu­liè­re­ment at­ten­tifs. Lors­qu’un au­to­bus met en marche ses feux in­ter­mit­tents, les au­to­mo­bi­listes qui croisent ou qui suivent le vé­hi­cule sco­laire doivent im­mé­dia­te­ment s’im­mo­bi­li­ser à une dis­tance d’au moins cinq mètres. En cas contraire, le conduc­teur s’ex­pose à une sanc­tion de neuf points de dé­mé­rite et à une amende pou­vant al­ler de 200$ à 300$. Il est aus­si im­por­tant de res­pec­ter les li­mites de vi­tesse des zones sco­laires pour évi­ter d’éco­per d’une contra­ven­tion.

(Photo: Stock.xchng)

Qui dit ren­trée des classes dit re­tour des au­to­bus sco­laires jaunes sur les routes.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.