La STM lance son «Ré­seau 10 mi­nutes max »

L'Informateur - - VIEDEQUARTIER - > Phi­lippe Beau­che­min

Comme nous vous l’an­non­cions en pri­meur sur notre site In­ter­net il y a deux se­maines ( www. mon­trea­lex­press. ca), la So­cié­té de Trans­port de Mon­tréal (STM) bo­ni­fie le ser­vice en jour­née des 31 lignes d’au­to­bus les plus acha­lan­dées de l’île de Mon­tréal et pro­pose la créa­tion du « Ré­seau 10 mi­nutes max ». Le tout se­ra opé­ra­tion­nel dès le 31 août.

Avec une aug­men­ta­tion des ser­vices de trans­port entre 6h et 21h du lun­di au ven­dre­di, ce nou­veau plan per­met d’avoir un meilleur ser­vice en aval et en amont des heures de pointe, ex­plique Isabelle Trem­blay, porte-pa­role à la STM.

« Il y a de plus en plus de gens qui ont des ho­raires aty­piques. On se de­vait donc d’aug­men­ter le ser­vice dans les épaules d’heures de pointe », men­tionne-t-elle.

Pour le pré­sident du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion de la STM, Mi­chel La­brecque, « il y a un beau po­ten­tiel avec les au­to­bus à Mon­tréal et il faut aug­men­ter l’offre de ser­vice. »

« Ces 31 lignes d’au­to­bus consti­tuent la co­lonne ver­té­brale du trans­port col­lec­tif à Mon­tréal, dit-il. Il faut te­nir compte des nou­velles réa­li­tés de nos usa­gers et leur don­ner plus de pos­si­bi­li­tés de prendre le trans­port en com­mun. »

Pour as­su­rer la réus­site de ce nou­veau ser­vice, un mon­tant ré­cur­rent de 7 M$ se­ra in­ves­ti, prin­ci­pa­le­ment dans l’achat ad­di­tion­nel d’es­sence et l’en­tre­tien des au­to­bus. « Nous n’avons pas à ache­ter plus d’au­to­bus, ni à en­ga­ger plus de chauf­feurs. Il faut plu­tôt ré­or­ga­ni­ser les plages ho­raires de nos 3200 chauf­feurs » laisse sa­voir M. La­brecque.

LES LIGNES

C’est ain­si que de 6 h à 14 h ou de 14 h à 21 h, le « Ré­seau 10 mi­nutes max » se­ra of­fert par vingt lignes d’au­to­bus.

Les lignes bo­ni­fiées seule­ment dans la di­rec­tion la plus uti­li­sée sont: 32 – La­cor­daire; 33– Lan­ge­lier; 44– Ar­mandBom­bar­dier; 45– Pa­pi­neau; 48– Per­ras; 49– Maurice-Du­ples­sis; 55– Saint-Laurent; 64–Gre­net; 90–Saint-Jacques; 97–Mont-Royal; 103– Monk­land; 106– New­man; 506– Voie ré­ser­vée New­man ( en pointe seule­ment); 132– Viau; 161– Van Horne; 171– Hen­riBou­ras­sa; 187– Re­né-Lé­vesque; 193– Jar­ry; 197–Ro­se­mont; 211–Bord-du-Lac, 470–Ex­press Pier­re­fonds.

Le ser­vice se­ra bi­di­rec­tion­nel de 6 h à 21 h sur onze aut re s l i g nes: 18– Beau­bien; 24– Sher­brooke; 51– Édouard-Mont­pe­tit; 67– Saint-Mi­chel; 69– Gouin; 80– du Parc; 105– Sher­brooke; 121– Sau­vé/ Côte-Ver­tu; 139–Pie-IX; 141–Jean-Ta­lon Est et 165–Cô­tedes-Neiges. Sou­li­gnons que les lignes où les au­to­bus passent plus ra­pi­de­ment qu’au dix mi­nutes, elles gar­de­ront leur ho­raire ac­tuel.

Com­plé­men­taire au ser­vice de mé­tro, le « Ré­seau 10 mi­nutes max » est en quelque sorte le pro­lon­ge­ment du ré­seau sou­ter­rain. En ef­fet, il of­fri­ra un ni­veau de ser­vice ac­cru dans des sec­teurs non des­ser­vis par le mé­tro, en per­met­tant no­tam­ment une cor­res­pon­dance à au moins une sta­tion de mé­tro.

(Photo: Pa­trick Deschamps)

Plus de ser­vices sur plu­sieurs lignes d’au­to­bus en jour­née.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.