L’hu­mo­riste Dave Ri­cher et l’en­semble vo­cal Ju­ke­box s’as­so­cient au pro­fit des en­fants ma­lades

SPEC­TACLE BÉ­NÉ­FICE LE 18 SEP­TEMBRE AU CÉ­GEP MARIE-VIC­TO­RIN

L'Informateur - - ACTUALITÉS - > Steve Ca­ron

Sous la pré­si­dence d’hon­neur de l’hu­mo­riste Dave Ri­cher, l’en­semble vo­cal Ju­ke­box pré­sen­te­ra un spec­tacle au pro­fit de la Fon­da­tion pe­tits dau­phins le 18 sep­tembre, au cé­gep Ma­rieVic­to­rin.

La fon­da­tion est un or­ga­nisme sans but lu­cra­tif fa­vo­ri­sant l’ac­cès aux bien­faits de la tech­no­lo­gie de l’oxy­gé­no­thé­ra­pie hy­per­bare pour les en­fants ayant des dé­fi­cits mo­teurs cé­ré­braux ou autres dé­fi­ciences telles que: la pa­ra­ly­sie cé­ré­brale, l’au­tisme et la tri­so­mie.

Elle ap­puie les en­fants et leur fa­mille dans leur dé­marche thé­ra­peu­tique. Con­crè­te­ment, elle finance en par­tie les séances de trai­te­ments, elle aide les fa­milles à trou­ver un lo­ge­ment et elle re­crute et forme des bé­né­voles pou­vant ac­com­pa­gner les jeunes du­rant leurs séances.

La tech­no­lo­gie d’oxy­gé­no­thé­ra­pie hy­per­bare existe de­puis une qua­ran­taine d’an­nées et compte de nom­breuses ap­pli­ca­tions, no­tam­ment pour soi­gner les bles­sures spor­tives. Au Québec, ce n’est que de­puis quelques an­nées, qu’elle se met au ser­vice de jeunes ayant un dé­fi­cit mo­teur cé­ré­bral.

Le prin­cipe est simple. Il consiste à in­ha­ler de l’oxy­gène pur à 100 % à une pres­sion su­pé­rieure à la pres­sion at­mo­sphé­rique. Les en­fants sont ins­tal­lés dans un cais­son mé­tal­lique dans le­quel la pres­sion est aug­men­tée jus­qu’à 1,5 at­mo­sphère (ATA). Une telle me­sure équi­vaut à 17 pieds sous l’eau, tel un dau­phin... L’oxy­gène que nous res­pi­rons est à 21 %.

Le tout est sans dou­leur. Lorsque l’en­fant se re­trouve à l’in­té­rieur du cais­son, il res­sent une lé­gère pres­sion dans les oreilles qui s’es­tompe au fur et à me­sure que la séance avance. La pres­sion est com­pa­rable à un voyage en avion.

Une sé­rie de séances compte gé­né­ra­le­ment 40 pé­riodes d’une heure cha­cune, et ce, pen­dant huit se­maines consé­cu­tives. Elles ne sont pas dé­frayées par le ré­gime d’as­su­rance-ma­la­die du Québec et le coût to­tal du trai­te­ment re­vient à plus de 5000 $.

Grâce aux dons amas­sés et aux di­verses ac­ti­vi­tés de fi­nan­ce­ment de la fon­da­tion, 135 en­fants ont pu bé­né­fi­cier de trai­te­ments. Jo­na­than (nom fic­tif) est l’un de ces en­fants. Il est âgé de 6 ans et l’an der­nier, il a sui­vi ses pre­mières séances. Sa dé­marche et sa mo­bi­li­té se sont gran­de­ment amé­lio­rées par la suite. Il peut main­te­nant man­ger des lé­gumes et dis­pose de fa­çon gé­né­rale d’une meilleure qua­li­té de vie.

Pour Magali, les ef­fets ont été tout aus­si bé­né­fiques. Sa mo­tri­ci­té fine s’est ac­crue et pour la pre­mière fois, la jeune fille a pu pro­non­cer « ma­man ». Une pe­tite vic­toire qui n’a pas d’égale aux yeux de sa mère. Cette der­nière a été tel­le­ment im­pres­sion­née par la tech­no­lo­gie qu’elle a ou­vert une cli­nique of­frant le trai­te­ment, la Cli­nique Magali.

Lui-même at­teint de pa­ra­ly­sie cé­ré­brale, Dave Ri­cher ne s’est pas fait prier pour par­ti­ci­per au spec­tacle. Il ani­me­ra la soi­rée en plus de faire quelques nu­mé­ros.

« Don­nez es­poir aux pa­rents et aux jeunes at­teints du même han­di­cap que moi n’est pas un de­voir pour moi, mais une res­pon­sa­bi­li­té. Vivre avec la pa­ra­ly­sie cé­ré­brale n’est pas la fin du monde, loin de là, mais si nous pou­vons amé­lio­rer leur état, je ne sou­haite que ça. »

Quelque 80 cho­ristes de Ju­ke­box se­ront du spec­tacle. Ils in­ter­pré­te­ront des pièces de Mes Aïeux, Mi­chel Ri­vard, Les Cow­boys Frin­gants, de même que Mi­chael Jackson et El­vis Pres­ley pour ne nom­mer que ceux-là.

« À la créa­tion de l’en­semble vo­cal Ju­ke­box, on s’est don­né comme mis­sion d’of­frir un spec­tacle es­ti­val au pro­fit d’un or­ga­nisme ve­nant en aide aux en­fants ma­lades. Nous en se­rons à notre sep­tième spec­tacle pour la fon­da­tion », a ré­vé­lé Stéphane Le­roux, di­rec­teur mu­si­cal.

Les billets sont en vente au coût de 25 $. Pour in­for­ma­tion et ré­ser­va­tion: in­fo@ser­vi­ce­par­ti­tions­ju­ke­box.com ou 450 6570214.

(Photo : Pa­trick Deschamps)

L’hu­mo­riste Dave Ri­cher pose en com­pa­gnie de Magali, qui a vu sa condi­tion s’amé­lio­rer gran­de­ment à la suite de trai­te­ments d’oxy­gé­no­thé­ra­pie hy­per­bare, et de Stéphane Le­roux, di­rec­teur mu­si­cal

de l’en­semble vo­cal Ju­ke­box.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.