Tsu­na­mi ou une lu­mi­no­si­té ?

L'Informateur - - ACTUALITÉS -

La mi­nistre res­pon­sable des aî­nés, Mar­gue­rite Blais, s’in­surge contre le terme « tsu­na­mi gris » uti­li­sé par des mé­dias pour par­ler du vieillis­se­ment de la gé­né­ra­tion des « boo­mers ».

Dans une lettre envoyée aux mé­dias, elle ex­pose cer­taines rai­sons pour les­quelles elle veut sub­sti­tuer ce terme par « lu­mi­no­si­té des aî­nés ».

« La po­pu­la­tion qué­bé­coise vieillit, certes, mais son état de san­té glo­bal ne cesse de s’amé­lio­rer. Même s’il est évident que l’oc­cur­rence des troubles de san­té aug­mente en vieillis­sant, ces der­niers n’em­pêchent pas pour au­tant la grande ma­jo­ri­té des aî­nés de de­meu­rer ac­tifs », écrit-elle.

Elle ajoute: « Voi­là pour­quoi je sou­tiens qu’un chan­ge­ment glo­bal de men­ta­li­té doit s’opé­rer au sein de notre so­cié­té quant au re­gard né­ga­tif qu’elle porte en gé­né­ral sur la vieillesse. Les aî­nés ne font pas par­tie du pro­blème, mais bien de la so­lu­tion. C’est en ce sens que la va­lo­ri­sa­tion du concept de « vieillis­se­ment ac­tif » s’avère un moyen in­con­tour­nable pour as­su­rer la pros­pé­ri­té du Québec de de­main. »

Se­lon l’étude sur la san­té au Ca­na­da de l’As­so­cia­tion mé­di­cale ca­na­dienne (AMC), dont les ré­sul­tats ont été dé­voi­lés la se­maine der­nière, huit Ca­na­diens sur dix craignent que la qua­li­té des soins souffre du vieillis­se­ment des ba­by­boo­mers. C’est à la suite du dé­voi­le­ment de cette étude que le terme « tsu­na­mi gris » a été uti­li­sé par cer­tains mé­dias.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.