Les élus de Vi­sion Mon­tréal de­mandent une uti­li­sa­tion prio­ri­taire dans l’ar­ron­dis­se­ment

DROIT D’IM­MA­TRI­CU­LA­TION AD­DI­TION­NEL DE 45 $ PER­ÇU À RDP-PAT

L'Informateur - - ACTUALITÉS -

Le conseil d’ar­ron­dis­se­ment de Ri­vière-desP­rai­ries–Pointe-aux-Trembles de­mande au maire de Mon­tréal, Gérald Trem­blay, de ga­ran­tir que les 2,5 mil­lions de dol­lars que les ci­toyens du sec­teur paie­ront col­lec­ti­ve­ment par l’en­tre­mise de la taxe sur l’im­ma­tri­cu­la­tion soient in­ves­tis lo­ca­le­ment dans le ré­seau de trans­port en com­mun. La conseillère Ma­ria Cal­de­rone s’op­pose tou­te­fois à cette dé­marche.

« Nous ne sommes pas en fa­veur de cette taxe. Puisque l’ad­mi­nis­tra­tion Trem­blay a dé­ci­dé d’agir uni­la­té­ra­le­ment, nous al­lons main­te­nant tout faire afin de dé­fendre les in­té­rêts de nos ci­toyens. Ces der­niers nous ont en­voyé un mes­sage clair : ils jugent que la taxe sur l’im­ma­tri­cu­la­tion est com­plè­te­ment in­équi­table dans le contexte de notre ar­ron­dis­se­ment. Les gens ont peur que la taxe ne soit in­ves­tie que dans les quar­tiers cen­traux et qu’ils ne constatent au­cun chan­ge­ment dans le ser­vice de trans­port en com­mun », af­fime Chantal Rou­leau, mai­resse de l’ar­ron­dis­se­ment.

Les quar­tiers Ri­vière-des-Prai­ries et Poin­teaux-Trembles to­ta­lisent près de 54 000 vé­hi­cules im­ma­tri­cu­lés. Se­lon l’ana­lyse des porte-cou­leurs de Vi­sion Mon­tréal, ce taux éle­vé de mo­to­ri­sa­tion se­rait une consé­quence di­recte d’une offre de trans­port col­lec­tif in­suf­fi­sante par rap­port à la de­mande. Ceux-ci rap­pellent que les ac­teurs éco­no­miques, so­ciaux et en­vi­ron­ne­men­taux de l’Est de Mon­tréal dé­si­rent un rat­tra­page en la ma­tière.

« Nous exi­geons des ga­ran­ties. Le maire de Mon­tréal doit com­prendre que nous sommes en com­pé­ti­tion di­recte avec les ban­lieues de la Couronne nord pour at­ti­rer et gar­der les fa­milles. Dans son cadre ac­tuel, la taxe sur l’im­ma­tri­cu­la­tion en­voie un si­gnal dé­vas­ta­teur », sou­tient Mme Rou­leau.

Les te­nants de la ré­so­lu­tion, adop­tée lors de la séance du conseil d’ar­ron­dis­se­ment du 7 dé­cembre, rap­pellent que plu­sieurs pro­jets pré­vus dans le Plan de trans­port de la Ville de Mon­tréal pour RDP–PAT ne sont tou­jours pas réa­li­sés, dont l’im­plan­ta­tion de me­sures pré­fé­ren­tielles de trans­port col­lec­tif sur les bou­le­vards Per­ras et Maurice-Du­ples­sis, les rues Sher­brooke et Notre-Dame, sur l’au­to­route 40 et sur l’axe la voie fer­rée du CN à Pointe-auxT­rembles.

CAL­DE­RONE DIS­SI­DENTE

Mme Cal­de­rone a ins­crit sa dis­si­dence sur la ré­so­lu­tion. Celle-ci sou­tient que des amé­lio­ra­tions ont été ap­por­tées au trans­port en com­mun, au cours des der­nières an­nées, et que cette

LAURENT GRA­VEL CONGÉ­DIÉ

Une quin­zaine de ci­toyens ont as­sis­té à la séance du conseil d’ar­ron­dis­se­ment te­nue le 7 dé­cembre au centre ré­créa­tif RDP. Ils y ont vu les élus lo­caux au­to­ri­ser « le congé­die­ment de l’em­ployé cadre por­tant le ma­tri­cule 818714 à l’em­ploi de l‘ar­ron­dis­se­ment de Ri­vière-desP­rai­ries–Pointe-aux-Trembles, et ce ré­tro­ac­ti­ve­ment au 18 no­vembre 2010 » . Laurent Gra­vel se re­trouve ain­si à la porte, lui qui était chef de la Di­vi­sion de l’in­gé­nie­rie pour l’ar­ron­dis­se­ment.

Ce der­nier avait été sus­pen­du sans solde le 20 no­vembre pour des re­la­tions « in­ap­pro­priées » avec des en­tre­pre­neurs, à la suite d’une en­quête du Contrô­leur gé­né­ral de la Ville de Mon­tréal.

DE­MANDE DE SUB­VEN­TION POUR DES PISTES DE DANSE EX­TÉ­RIEURES

Le conseil a au­to­ri­sé le di­rec­teur de l’ar­ron­dis­se­ment d’agir à titre de ré­pon­dant et man­da­taire pour une de­mande de sub­ven­tion ten­dance se pour­suit : mise en place des mé­tro­bus, créa­tion des lignes 10 mi­nutes et im­plan­ta­tion du Train de l’Est.

« Cette ré­so­lu­tion est un pro­cès d’in­ten­tion alors qu’on ne connaît pas en­core le mode de ré­par­ti­tion des sommes per­çues. Il existe des mé­thodes re­con­nues et équi­tables de ré­par­ti­tions des taxes mu­ni­ci­pales et ce­la fonc­tionne fort bien. Pour­quoi exi­ger une nou­velle mé­thode de ré­par­ti­tion ? », se de­mande la conseillère de Ville du dis­trict Ri­vière-des-Prai­ries, membre de l’équipe du maire Gérald Trem­blay.

RÉ­FEC­TION DE TER­RAINS DE TEN­NIS

Les élus ont au­to­ri­sa­tion une dé­pense de 415 539,34 $ (taxes in­cluses) af­fec­tée à la ré­fec­tion du re­vê­te­ment syn­thé­tique des ter­rains de ten­nis du parc de la po­ly­va­lente de Pointe-auxT­rembles.

Le contrat a été oc­troyé à la firme Les Sur­faces Sé­cu­ri­taires Car­pell inc. au mon­tant de 395 539,34 $ (taxes in­cluse).Trois sou­mis­sion­naires avaient dé­po­sé une offre concer­nant le pro­jet.

PER­MA­NENCE EN VUE POUR 12 COLS BLEUS

Les élus ont en­té­ri­né la ti­tu­la­ri­sa­tion de douze employés auxi­liaires cols bleus de l’ar­ron­dis­se­ment en vue de l’ob­ten­tion d’une per­ma­nence d’em­ploi.

Cette dé­ci­sion s’ins­crit dans le cadre du re­nou­vel­le­ment de la conven­tion col­lec­tive in­ter­ve­nue entre la Ville de Mon­tréal et le Syn­di­cat des cols bleus re­grou­pés de Mon­tréal SCFP, sec­tion lo­cale 301.

(Photo : Pa­trick Deschamps)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.