Vases et cache-pots

L'Informateur - - PASSION MAISON -

Dans l’art flo­ral, le conte­nu et le conte­nant ne sont pas in­dis­so­ciables. Au­cune er­reur de style n’est donc per­mise en ma­tière de vases et de cache-pots. On ou­blie la po­te­rie en terre cuite et l’on fait fleu­rir notre es­prit avec des sup­ports chics!

Il existe trois règles d’or en ma­tière de vases et de cache-pots : le ma­té­riau du conte­nant im­pose un style, sa cou­leur doit consti­tuer un rap­pel des co­lo­ris du bou­quet et sa taille confère aux pro­por­tions leur har­mo­nie. Cette der­nière, la taille, peut cau­ser bien des maux de tête. Voi­ci donc quelques trucs pour réus­sir ses com­po­si­tions flo­rales.

Les vases en verre de coupe oblique ou en forme d’obus peuvent pa­raître très ex­cen­triques, mais ils sont ain­si mou­lés pour mettre les courbes des fleurs en va­leur. Leur gou­lot étroit de style am­phore grecque ac­cueille des fleurs hautes sur tiges. C’est un élé­ment dé­co qui pro­duit un heu­reux ef­fet pour des fleurs rares, dans un dé­cor contem­po­rain.

Si vous sur­veillez les ten­dances de l’heure, vous sa­vez sans doute que l’en­goue­ment pour les vases en verre souf­flé, trans­pa­rents, sus­pen­dus par un câble en acier est là pour res­ter. Ain­si, le bou­quet de fleurs semble flot­ter dans les airs... un ef­fet in­té­res­sant qui peut ser­vir d’aqua­rium quand les fleurs sont fa­nées. Au centre d’une table ou sur le re­bord d’une fe­nêtre, le bon vieux cache-pot n’est plus seule­ment en terre cuite et s’agence au­jourd’hui à tous les styles. On le re­trouve sous une forme ronde ou car­rée, de toutes les cou­leurs et de toutes les brillances! Sa fonc­tion de­meure la même : ca­cher le vilain ré­ci­pient de plas­tique qui contient le ter­reau!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.