Les aî­nés à l’heure de la co­opé­ra­tion in­ter­na­tio­nale

L'Informateur - - À VOTRE SANTÉ INTERGÉNÉRATION -

Le ré­seau FADOQ s’im­plique dans la co­opé­ra­tion in­ter­na­tio­nale et s’est gref­fé à des par­te­naires tels qu’ARO Coo­pérAc­tion In­ter­Na­tio­nal et Te­ran­ga, qui offrent tous deux aux per­sonnes de plus de 50 ans des voyages à sa­veur hu­ma­ni­taire.

Pour un jeune, la na­ture des mo­ti­va­tions pour par­ti­ci­per à des stages dans des pays en dé­ve­lop­pe­ment re­pose sou­vent sur des buts per­son­nels tels que l’ac­qui­si­tion de com­pé­tences pour se trou­ver un em­ploi ou l’ou­ver­ture à la di­ver­si­té cultu­relle et re­li­gieuse.

Or, pour les aî­nés, cette ex­pé­rience s’ap­puie da­van­tage sur des va­leurs pro­fondes, bien que chaque pro­gramme of­fert par le ré­seau FADOQ com­prenne en­vi­ron une se­maine de vi­sites tou­ris­tiques, of­frant ain­si la chance de dé­cou­vrir les beau­tés cultu­relles et na­tu­relles du pays.

Les pro­grammes ont une du­rée de six se­maines, en Amé­rique du sud, en Afrique ou en Asie cen­trale et du SudEst. Chaque voyage hu­ma­ni­taire s’ar­ti­cule au­tour d’un pro­jet de bé­né­vo­lat et se dé­roule gé­né­ra­le­ment dans une pe­tite com­mu­nau­té ru­rale. Les vo­lon­taires tra­vaillent au­près d’or­ga nismes lo­caux voués aux soins des en­fants, à la ré­fec­tion de bâ­ti­ments, ain­si qu’à l’en­sei­gne­ment de l’an­glais.

De cette fa­çon, les aî­nés peuvent jouir d’une ex­pé­rience nou­velle et faire une dif­fé­rence ailleurs sur la pla­nète. De plus, en amé­lio­rant la qua­li­té de vie de gens à l’étran­ger, les par­ti­ci­pants amé­liorent aus­si la leur, car ils sont plus épa­nouis et de­meurent dans le coup. Plus de dé­tails sont dis­po­nibles au www. fadoq. ca.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.