Nou­velle ad­mi­nis­tra­tion au res­tau­rant Sa­ma­ra

L'Informateur - - ACTUALITÉS -

Le shish taouk se pré­sente sous forme d’une grosse broche au­tour de la­quelle, les chefs li­ba­nais s’af­fairent à amas­ser, avec dex­té­ri­té, plu­sieurs poi­trines de pou­let ma­ri­nées et as­sai­son­nées de plu­sieurs épices « ba­ha­rates » dont seuls les chefs at­ti­trés connaissent le se­cret. La broche, com­mu­né­ment ap­pe­lée « sikh » est en­suite pla­cée sur une sorte de grill mo­to­ri­sé qui fait tour­ner la broche. La vi­tesse de ro­ta­tion étant lente et le feu étant doux, le pou­let com­mence à cuir et à griller len­te­ment. Il prend alors une cou­leur et une sa­veur des plus ap­pé­tis­santes. Plat de plus en plus po­pu­laire au Qué­bec et spé­cia­le­ment à Mon­tréal, la re­cette du shish taouk s’amé­liore de jour en jour grâce aux ef­forts mul­tiples de chefs li­ba­nais dont « Ha­di » qui en est la fi­gure de proue. Ex­cellent cui­si­nier et de sur­croît ar­tiste poète, Ha­di est un chef hors pair. En ar­tiste ins­pi­ré, Ha­di en­toure chaque plat et chaque sand­wich de sa pas­sion et de son amour pour son mé­tier. Res­tau­rant Sa­ma­ra (11347, boul. Ri­vière-desP­rai­ries).

Par votre équipe de l'In­for­ma­teur

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.