La lu­mière au bout du tun­nel

L'Informateur - - LE PONT DE L’AUTOROUTE 25 - Va­le­rie R. Car­bon­neau re­dac­tion_est@trans­con­ti­nen­tal.ca

Àl’aube de l’ou­ver­ture du nou­veau pont de l’au­to­route 25, les Heb­dos Trans­con­ti­nen­tal ont vou­lu prendre le pouls des ar­ron­dis­se­ments. Alors que près d’un mil­lion de per­sonnes ha­bitent la Rive-Nord, qu’en est-il des re­tom­bées éco­no­miques pour l’est de Mon­tréal ? Lu­mière sur l’autre bout du tun­nel.

Joints à leurs bu­reaux d’ar­ron­dis­se­ments res­pec­tifs, le di­rec­teur de l’ar­ron­dis­se­ment d’An­jou, Jacques Rioux, la mai­resse de Ri­vière-desP­rai­ries–Pointe-aux-Trembles, Chan­tal Rou­leau, les maires de Saint-Léo­nard et de Mon­tréal-Nord, Mi­chel Bis­son­net et Gilles De­Guire, ac­cueillent avec en­thou­siasme et à l’una­ni­mi­té ce pro­lon­ge­ment tant at­ten­du de la 25. Quant au maire de l’ar­ron­dis­se­ment Mer­cier– Ho­che­la­gaMai­son­neuve, Réal Mé­nard, il a pré­fé­ré s’abs­te­nir de com­men­ter.

Une chose est sûre, ils y voient tous beau­coup de po­si­tif pour leur parc in­dus­triel. Sur­tout au ni­veau du trans­port, qui se­ra plus ra­pide et plus ef­fi­cace pour des­ser­vir dif­fé­rentes en­tre­prises de l’Est, in­dique Mi­chel Bis­son­net. Pour Chan­tal Rou­leau qui dit être à la tête de l’ar­ron­dis­se­ment au plus fort po­ten­tiel de dé­ve­lop­pe­ment in­dus­triel, com­mer­cial et ré­si­den­tiel de la ville, le pont de la 25 de­vient un in­ci­ta­tif afin que les gens de l’ex­té­rieur viennent ma­ga­si­ner et même s’ins­tal­ler à Ri­vière-des-Prai­ries. « Le pont ne ser­vi­ra pas uni­que­ment à dé­ve­lop­per La­val, mais Mon­tréal », lance-t-elle.

De son cô­té, bien qu’il ait fait pres­sion avec le maire Luis Mi­ran­da de­puis des an­nées pour avoir « son pont », Jacques Rioux ad­met qu’il ne pen­sait pas voir naître ce pro­jet de sa car­rière. « C’est un fac­teur de dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique pour An­jou, qui est au car­re­four de l’Est. Les re­tom­bées se­ront im­por­tantes non seu­le­ment pour notre quar­tier in­dus­triel, mais pour les Ga­le­ries d’An­jou, les Halles et tous les com­merces en­vi­ron­nants. » Rap­pe­lons d’ailleurs que les Ga­le­ries d’An­jou de­vraient agran­dir leurs es­paces et re­con­fi­gu­rer la sec­tion où sont si­tués les res­tau­rants.

Gilles De­Guire, lui, parle des re­tom­bées éco­no­miques du pont de la 25 comme d’un contexte d’op­por­tu­ni­tés amal­ga­mé de plu­sieurs com­po­santes pour bâ­tir le Mon­tréal-Nord de de­main. En plus des voies ré­ser­vées sur Pie-IX, de l’ar­ri­vée im­mi­nente du train de l’Est et des nou­veaux pro­jets de pistes cy­clables d’ici 2013, l’ou­ver­ture du pont de la 25 de­vient un élé­ment fort in­té­res­sant pour amé­lio­rer la flui­di­té de la cir­cu­la­tion et la qua­li­té de vie.

« Mon­tréal-Nord de­vient un ter­reau fer­tile et on veut in­ci­ter les gens et les in­dus­tries à ve­nir s’éta­blir ici », ad­met-il, en évo­quant le ter­rain ad­ja­cent au cé­gep Ma­rie-Vic­to­rin au coin de Per­ras et Al­bert-Hu­don, où on vou­drait cons­truire un nou­veau quar­tier qui pour­rait ac­cueillir jus­qu’à 3000 fa­milles. L’ar­ron­dis­se­ment se do­te­ra d’ailleurs d’un plan stra­té­gique pour ar­ri­mer tous les pro­jets de trans­port. M. Bis­son­net a quant à lui pro­fi­té de l’oc­ca­sion pour par­ta­ger son en­thou­siasme quant à l’ar­ri­vée du fa­meux train de l’Est avec une sta­tion à Ri­vière-des-Prai­ries, An­jou, Mon­tréal-Nord et Saint-Léo­nard.

La vi­sion de la Chambre

La Chambre de com­merce de l’Est de Mon­tréal voit aus­si l’ave­nir éco­no­mique de l’Est en rose. La pré­si­dente Ca­role Bel­lon qui est éga­le­ment pré­si­dente de l’en­tre­prise fa­mi­liale Les Au­vents Bel­lon ba­sée dans Mer­cier– Ho­che­la­gaMai­son­neuve ex­plique que plu­sieurs de ses em­ployés pour­ront bé­né­fi­cier du pro­lon­ge­ment de la 25 alors qu’ils ha­bitent la Rive-Nord. Elle y voit no­tam­ment une créa­tion d’em­ploi pour l’en­semble du ter­ri­toire à moyen et long terme.

La di­rec­trice gé­né­rale Isa­belle Foi­sy abonde dans le même sens. « C’est une bonne nou­velle pour notre ter­ri­toire, un pro­jet mo­bi­li­sa­teur, avance-t-elle. L’au­to­route 25 va per­mettre de dé­ga­ger plu­sieurs ar­tères et don­ne­ra lieu à des re­tom­bées éco­no­miques in­té­res­santes, no­tam­ment pour le trans­port lourd qui se­ra dé­sor­mais plus ef­fi­cace au­tant vers le port que vers les États-Unis. » Et qui dit moins de sur place, dit moins de pol­lu­tion, a-t-elle ter­mi­né.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.