La ta­ri­fi­ca­tion, un moyen de contrô­ler la de­mande

L'Informateur - - LE PONT DE L’AUTOROUTE 25 - Sté­phane St-Amour sta­mours@trans­con­ti­nen­tal.ca

Le dé­bit jour­na­lier moyen an­nuel des vé­hi­cules sur le pont ne doit pas ex­cé­der 68 000 vé­hi­cules, avec une marge d’er­reur de 10 %, sti­pule la se­conde condi­tion ap­pa­rais­sant au dé­cret en­vi­ron­ne­men­tal.

Pour res­pec­ter cette exi­gence mi­nis­té­rielle, on a pré­vu dans l’en­tente de par­te­na­riat un ré­gime gra­duel d’aug­men­ta­tion des ta­rifs de péage. «La ta­ri­fi­ca­tion, c’est aus­si un moyen de contrôle de la de­mande», si­gnale le pré­sident-di­rec­teur gé­né­ral de Conces­sion A25, Da­niel Tou­tant.

Pé­riode hors pointe

Pour ce qui est de la pé­riode hors pointe, une pre­mière hausse ta­ri­faire s’ap­pli­que­ra aus­si­tôt que l’acha­lan­dage moyen jour­na­lier au­ra at­teint 45 000 vé­hi­cules rou­tiers du­rant trois mois consé­cu­tifs. Le ta­rif par es­sieu pas­se­ra ain­si de 90 cents à 1.05 $, ce qui re­pré­sente une hausse de 30 cents pour une voi­ture dite de pro­me­nade, consi­dé­rée comme un vé­hi­cule de ca­té­go­rie 1.

Se­lon le même mé­ca­nisme, le scé­na­rio se ré­pé­te­ra à chaque tranche de 5000 voi­tures d’aug­men­ta­tion par jour.

Pé­riode de pointe

En pointe, l’en­tente pré­voit une pre­mière hausse qui fixe­ra à 1,50 $ le ta­rif à l’es­sieu, dès qu’on en­re­gis­tre­ra pour une pé­riode consé­cu­tive de trois mois un acha­lan­dage d’au moins 3000 vé­hi­cules à l’heure. Le cas échéant, le ta­rif entre 6h et 9h le ma­tin et entre 15h30 et 18h30 en fin de jour­née pas­se­ra de 2,40 $ à 3 $ pour un vé­hi­cule de pro­me­nade.

Par la suite, une hausse de 25 cents par es­sieu (50 cents par voi­ture) en­tre­ra en vi­gueur chaque fois qu’on au­ra ob­ser­vé sur trois mois une hausse de d’acha­lan­dage de 250 nou­velles voi­tures à l’heure.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.