A25: un nou­veau pont et une mé­tro­po­li­taine plus fluide

L'Informateur - - LE PONT DE L’AUTOROUTE 25 - Va­le­rie R. Car­bon­neau re­dac­tion_est@trans­con­ti­nen­tal.ca

At­ten­du de­puis la construc­tion du tun­nel Hyp­po­lite-La­fon­taine en 1967, le nou­veau pont de l’au­to­route 25 de­vrait être li­vré et uti­li­sable dès le 20 mai. Un rêve de plus de sept ki­lo­mètres de­ve­nu réa­li­té rac­cor­dant en­fin l’Est de Mon­tréal à la Rive-Nord.

Pour connaître le flot de cir­cu­la­tion dans l’échan­geur An­jou au cours des pro­chaines an­nées, le mi­nis­tère des Tran­sports du Qué­bec (MTQ) fait des si­mu­la­tions à par­tir d’une en­quête « ori­gine-des­ti­na­tion » de­puis 2003, in­dique Ma­rio St-Pierre, porte-pa­role pour le MTQ. Les pro­jec­tions ba­sées sur des éva­lua­tions entre 2006 et 2016 ont dé­mon­tré que la va­ria­tion du nombre de vé­hi­cules dans l’échan­geur se­rait mi­neure jus­que­là. L’aug­men­ta­tion an­ti­ci­pée se­rait de l’ordre de 2 à 3 %, et ce, avec ou sans le pont de l’au­to­route 25, pour­suit-il. Une aug­men­ta­tion due en par­tie à la hausse du nombre d’au­to­mo­biles des der­nières an­nées dans la grande ré­gion de Mon­tréal, telle que re­cen­sée par les sta­tis­tiques de la So­cié­té d’as­su­rances au­to­mo­biles du Qué­bec (SAAQ) et aus­si en ver­tu du dé­pla­ce­ment des lieux d’ha­bi­ta­tion de la po­pu­la­tion, ajoute-t-il.

Les pré­dic­tions en chiffres

Tou­jours en 2016, tan­dis qu’on s’at­tend à une aug­men­ta­tion de 1951 vé­hi­cules par jour dans la sec­tion nord de l’échan­geur, on pré­voit une di­mi­nu­tion de 1882 au­to­mo­biles sur l’au­to­route 40 dans les deux di­rec­tions. « L’au­to­route 25 au nord de l’échan­geur se­ra plus uti­li­sée, alors que la 40 le se­ra moins. Les gens pren­dront l’est ou l’ouest de­puis la 25. Ain­si, plu­tôt que par­ler d’aug­men­ta­tion de l’acha­lan­dage, on an­ti­cipe un dé­pla­ce­ment de la cir­cu­la­tion puisque les gens em­prun­te­ront sim­ple­ment un autre che­min. »

On pré­dit aus­si pour 2016 une di­mi­nu­tion sub­stan­tielle de 2659 vé­hi­cules dans plu­sieurs bre­telles, dont deux en par­ti­cu­lier: la 40 est vers la 25 sud et nord et la 40 ouest vers la 25 dans les deux sens éga­le­ment. Des chan­ge­ments qui viennent confir­mer une fois de plus la di­mi­nu­tion de l’acha­lan­dage sur la 40.

Pour as­su­rer le bon fonc­tion­ne­ment de l’échan­geur An­jou, le MTQ a pro­cé­dé de­puis 2009 à la ré­fec­tion de plu­sieurs sec­tions. Mais, bien qu’ils doivent éga­le­ment se ter­mi­ner cette an­née, ces tra­vaux n’ont tou­te­fois rien à voir avec la construc­tion du pont de la 25.

(Pho­to : Ala­rie Pho­tos)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.