Les al­lées, des che­mins im­por­tants au jar­din

L'Informateur - - PASSION MAISON - (Source: Heb­do Concept)

Vous de­vez sa­voir que les al­lées donnent le ton à l’en­semble de votre jar­din, en plus de me­ner vos in­vi­tés à des dé­cou­vertes. Au plan pra­tique, tou­te­fois, ce sont des che­mins d’ac­cès et de pas­sage qui mènent à la mai­son ou à une ter­rasse et qui per mettent par­fois aux jar­di­niers de trans­por­ter des brouettes rem­plies de plantes ou de terre. Donc, avant de dé­ter­mi­ner la lar­geur d’une al­lée, son­gez à son cô­té uti­li­taire. Trop souvent, nous voyons des gens qui éprouvent des dif­fi­cul­tés à se rendre à l’ar­rière de la cour pour tondre le ga­zon tout sim­ple­ment parce que l’al­lée est trop étroite!

Plus on avance pro­fon­dé­ment dans le jar­din, plus les al­lées de­vraient in­vi­ter à la pro­me­nade. Elles peuvent donc être si­nueuses et sur­tout plus étroites que les voies d’ac­cès plus fré­quen­tées. En ré­su­mé, la lar­geur de l’al­lée dé­pend de son acha­lan­dage. Une al­lée de 1,5 m peut fa­ci­le­ment per­mettre la cir­cu­la­tion de deux pié­tons côte à côte.

Quant aux ma­té­riaux, le choix ne manque pas. Il suf­fit de choi­sir ce qui cor­res­pond le mieux à l’usage pré­co­ni­sé et au style. Par exemple, si votre al­lée est en pente, évi­tez les pe­tits cailloux qui se dé­placent trop ra­pi­de­ment. Des dalles de pierres na­tu­relles sont alors pré­fé­rables. De plus, elles donnent un air d’au­then­ti­ci­té et ajoutent à la beau­té vi­suelle d’un jar­din qui se veut le plus na­tu­rel pos­sible. Le dé­cor est en­core plus réus­si si, une fois les pierres bien en place, vous plan­tez des couvre-sols au­tour de celles-ci.

(Pho­to: Think­stock)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.