Pa­blo Ro­dri­guez pense à son ave­nir

L'Informateur - - ACTUALITÉS -

La se­maine der­nière, Pa­blo Ro­dri­guez était à faire ses boîtes, tant à son bu­reau d’Ot­ta­wa qu’à ce­lui du bou­le­vard des Ga­le­ries d’An­jou. Mais ce der­nier n’a pas ou­blié ses conci­toyens d’Ho­no­ré-Mer­cier.

« Je fais une tour­née à tra­vers le com­té pour re­mer­cier les gens de la confiance qu’ils m’ont té­moi­gnée au cours de mes an­nées en po­li­tique. En juin, ce­la au­rait fait sept ans que j’au­rai été dé­pu­té fé­dé­ral d’Ho­no­ré-Mer­cier. »

L’homme po­li­tique dit avoir re­çu beau­coup de marques d’ami­tié et d’af­fec­tion tout au long de ses an­nées comme re­pré­sen­tant de la population et même après la dé­faite.

M. Ro­dri­guez est à pen­ser à son fu­tur. « Vivre un mo­ment de tran­si­tion, ce n’est pas tou­jours fa­cile. Ce se­ra pour moi l’oc­ca­sion de pen­ser à ce que je veux faire dans l’ave­nir. Je vais prendre du re­cul pour pen­ser à la suite de ma car­rière et pas­ser du temps avec ma fa­mille », a confié le po­li­ti­cien de 43 ans, père d’une fille de 10 ans. Par ailleurs, le dé­pu­té dé­fait veut ai­der les an­ciens em­ployés de ses bu­reaux à se trou­ver un nou­veau tra­vail.

Même s’il est au tout dé­but de ses ré­flexions, M. Ro­dri­guez est sûr qu’il conti­nue­ra à être ac­tif dans la com­mu­nau­té. Quand le si­gna­taire de ces lignes lui a de­man­dé s’il se­rait in­té­res­sé à par­ti­ci­per à l’éven­tuelle course à la chef­fe­rie du Par­ti li­bé­ral du Ca­na­da, ce­lui qui a été pré­sident du cau­cus des dé­pu­tés qué­bé­cois de cette for­ma­tion po­li­tique a eu un mo­ment de sur­prise.

« C’est étrange que vous me po­siez cette ques­tion, ce n’est pas une chose à la­quelle j’ai pen­sée. Ce­pen­dant, vous n’êtes pas le seul à m’avoir po­sé cette ques­tion. Je suis sur­pris, mais ho­no­ré, de voir au­tant de gens m’ap­pe­ler pour me de­man­der mon in­té­rêt face à la chef­fe­rie. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.