Le dos­sier To­mas­si trans­fé­ré à l’UPAC

L'Informateur - - ACTUALITÉS - Yvan For­tin for­ti­ny@trans­con­ti­nen­tal.ca

Se­lon Ra­dio-Ca­na­da, la Sû­re­té du Qué­bec (SQ) a trans­fé­ré l’en­quête po­li­cière por­tant sur l’an­cien mi­nistre li­bé­ral Tony To­mas­si, à l’Uni­té per­ma­nente an­ti­cor­rup­tion (UPAC).

La SQ, en­ga­gée dans le dos­sier de­puis un an, au­rait trans­mis l’en­quête à l’UPAC, sans plus d’ex­pli­ca­tion aux mé­dias.

De son cô­té, l’UPAC a men­tion­né qu’il s’agit d’un geste nor­mal, car le cas de Tony To­mas­si re­le­vait de l’es­couade Marteau, la­quelle a été in­té­grée à l’Uni­té an­ti­cor­rup­tion.

Rap­pe­lons que M. To­mas­si, dé­pu­té re­pré­sen­tant la cir­cons­crip­tion de La­Fon­taine, à l’As­sem­blée nationale, a été ex­pul­sé, voi­là un an, du con­seil des mi­nistres et du cau­cus li­bé­ral. On lui re­pro­chait d’avoir uti­li­sé une carte de cré­dit, fournie par l’agence de sé­cu­ri­té BCIA, cette der­nière ap­par­te­nant à Lui­gi Co­ret­ti, un contri­bu­teur de la caisse élec­to­rale du Par­ti li­bé­ral du Qué­bec.

L’op­po­si­tion pé­quiste, par la bouche de son dé­pu­té de Cham­bly, Ber­trand Saint-Ar­naud, a dé­cla­ré : « Si ce dos­sier est main­te­nant ren­du à l’uni­té an­ti­cor­rup­tion, c’est pro­ba­ble­ment beau­coup plus qu’une simple af­faire de carte de cré­dit ».

Pour sa part, M. To­mas­si es­time « qu’il n’y a pas vrai­ment de nou­velle là. Quand le gou­ver­ne­ment a créé l’UPAC, c’était clair que l’uni­té Marteau y se­rait in­té­grée. Il est donc nor­mal que les en­quê­teurs de l’es­couade Marteau et leurs dos­siers d’en­quête, dont le mien, suivent ».

Le dé­pu­té es­père un ré­sul­tat ra­pide. « Mon dos­sier suit son cours. Je veux re­tour­ner à Qué­bec afin de re­com­men­cer le cô­té lé­gis­la­tif de mon tra­vail. Tou­te­fois, s’il y a un cô­té po­si­tif pour mes conci­toyens au fait que je ne siège pas à Qué­bec, c’est que je suis pré­sent à mon bu­reau et dans le com­té tous les jours de la se­maine. »

(Pho­to : archives)

Le dé­pu­té in­dé­pen­dant de La­Fon­taine, Tony To­mas­si, sou­haite un dé­noue­ment ra­pide de l’en­quête le vi­sant afin qu’il puisse jouer plei­ne­ment son rôle de par­le­men­taire.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.