LE SA­VOIR N’A PAS D’ÂGE

L'Informateur - - C HA NLEGEMONOSNDE -

Dif­fu­ser son sa­voir Ich­bi­lia est vo­lu­bile et in­ta­ris­sable. Elle se po­si­tionne contre la re­con­ver­sion de la gare de triage en cam­pus de l’Uni­ver­si­té de Montréal, qu’elle com­pare à « l’ar­ri­vée d’une usine en plein mi­lieu du parc Jar­ry ». Elle évoque les pistes cy­clables, les gar­de­ries en mi­lieux fa­mi­liaux, et l’en­vi­ron­ne­ment, qu’elle consi­dère « plus im­por­tant que l’être hu­main. » « La fu­ture pre­mière mi­nistre du Ca­na­da », c’est en ces termes qu’Ich­bi­lia Amel Za­bat, est pré­sen­tée au Pro­grès de Ville­ray et Parc-Ex­ten­sion, lors du dé­bat des can­di­dats se pré­sen­tant aux élec­tions fé­dé­rales de la cir­cons­crip­tion de Pa­pi­neau. Du haut de ses 12 ans, Ich­bi­lia a du plomb dans la tête et la langue bien pen­due. Elle parle pêle-mêle po­li­tique, gar­de­ries en mi­lieu fa­mi­lial et en­vi­ron­ne­ment ! Dé­si­reuse de vivre « dans un monde de paix et plus équi­table », elle en­vi­sage de de­ve­nir avo­cate et psy­chiatre, une « fa­çon égoïste de chan­ger le monde. Mais de fa­çon com­mune, ce se­rait la paix dans le monde », dit-elle pleine d’aplomb. « La meilleure fa­çon de faire un pays de jus­tice, c’est l’éga­li­té. Si le Ca­na­da se dé­leste des États-Unis, ça peut être un beau pays sans au­cune guerre », ex­plique-t-elle, le plus sé­rieu­se­ment du monde. Concrè­te­ment, elle s’en­gage à l’échelle de son quar­tier et plus lar­ge­ment de Montréal. Il y a deux ans, alors qu’elle n’avait que 10 ans, elle par­ti­cipe à la cor­vée du parc Jar­ry. De fil en ai­guille, elle se rend à dif­fé­rentes confé­rences, no­tam­ment à l’éco-quar­tier, « plante des arbres » au mont Royal, ou en­core s’in­té­resse de près à l’en­tre­prise à but non lu­cra­tif, le Ca­fé l’Ar­tère, dont l’ou­ver­ture est pré­vue pro­chai­ne­ment, dans Parc-Ex­ten­sion. Po­ser des ques­tions pour mieux com­prendre Ich­bi­lia s’in­té­resse aus­si à la po­li­tique. Elle dit ai­mer celle des conser­va­teurs, mais dé­nonce « les 53 G$ in­ves­tis dans des avions de guerre » et leur re­gard sur les droits des femmes. Aus­si, elle ne rate au­cune oc­ca­sion de po­ser des ques­tions aux élus. Elle ren­contre ré­gu­liè­re­ment le maire de l’ar­ron­dis­se­ment de Ville­ray-Saint-Mi­chel-Parc-Ex­ten­sion, Anie Sam­son, à qui elle de­mande des ex­pli­ca­tions sur ce qu’elle ne sai­sit pas. Elle a aus­si pris la pa­role, au cours du dé­bat qui s’est te­nu au centre William-Hing­ston, le 25 avril der­nier. « J’ai l’im­pres­sion de po­ser des ques­tions pour les autres », s’amuse la jeune fille, vé­ri­table mou­lin à pa­roles. Lors de l’en­tre­vue, elle ne cesse d’ailleurs d’in­ver­ser les rôles et de se mon­trer in­té­res­sée sur la for­ma­tion pour de­ve­nir jour­na­liste, quand ce n’est pas la marque de sty­los! « Tout le monde sait com­ment on fait des en­fants, mais per­sonne ne sait com­ment on pro­duit de l’eau ! », dit celle qui veut sou­te­nir la fon­da­tion Charles-Dar­win. Com­ment une jeune fille de 12 ans peut-elle abor­der au­tant de su­jets sé­rieux ? Elle dit suivre les in­for­ma­tions par le biais de la chaîne LCN, lire les jour­naux et les livres sur n’im­porte quel su­jet. « N’im­porte quelle émis­sion que tu re­gardes, t’ap­portes du sa­voir », rap­porte-t-elle. Car c’est bien de ce­la qu’il s’agit : le sa­voir. Chan­ger le monde à son échelle, c’est dif­fu­ser ses connais­sances. « Lorsque l’on a un grand sa­voir, ce­la ouvre de nom­breuses pos­si­bi­li­tés. Le sa­voir fait une grande dif­fé­rence dans la vie des gens qui m’en­tourent », ex­plique-t-elle. A-t-elle consciente de sa par­ti­cu­la­ri­té ? « Si je voyais quel­qu’un d’autre qui fai­sait la même chose que moi, je se­rais ja­louse. Je veux tou­jours co­pier les autres, ré­pond-elle, avant de sou­li­gner qu’elle aime s’ins­pi­rer des autres. Se contre­dire est une chose fa­bu­leuse. » Mais Ich­bi­lia in­siste sur un point : « il est im­por­tant de se tour­ner les pouces. »

Anne-Laure Fa­ve­reaux anne-laure.fa­ve­reaux@trans­con­ti­nen­tal.ca

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.