De l’Ita­lie

L'Informateur - - VIE DE QUARTIER -

Le dra­peau ita­lien fit sa pre­mière ap­pa­ri­tion à Reg­gio d’Émi­lie ( ville ita­lienne en Émi­lieRo­magne). En 1797, le Par­le­ment de la Ré­pu­blique cis­pa­dane (ré­pu­blique ita­lienne) adop­ta la com­bi­nai­son des trois cou­leurs. Ins­pi­rés de l’époque na­po­léo­nienne, plu­sieurs ré­pu­bliques dé­te­naient des dra­peaux à trois bandes de cou­leurs va­riés tous ins­pi­rés du mo­dèle de la Ré­pu­blique fran­çaise. No­tam­ment, le dra­peau de la Ré­gion de la Lom­bar­die (ré­gion si­tué au nord de l’Ita­lie) était rouge, blanc et vert, comme ce­lui de l’Uni­té ita­lienne qui re­cru­tait à cette époque les sol­dats émi­liens et rou­mains. Pro­ba­ble­ment, pour suivre le stan­dard de l’époque, le choix du rouge, vert et blanc pro­vient de la Cis­pa­dane.

Cette pé­riode de re­nais­sance, mar­quée d’idéaux d’in­dé­pen­dance, ali­men­tait le sym­bole du dra­peau de­ve­nant ain­si, non plus ce­lui de la dy­nas­tie et du ser­vice mi­li­taire, mais un sym­bole du peuple et de la li­ber­té. Cette res­tau­ra­tion du tri­co­lore ap­por­ta aux Ita­liens en lutte per­pé­tuelle une em­blème de li­ber­té et d’es­poir. Il ins­pi­ra jus­qu’aux vers de Gof­fre­do Ma­me­li, poète ita­lien (« Ras­sem­blé en un unique dra­peau, un es­poir com­mun »).

En 1848, le dra­peau de­vient le sym­bole du pa­trio­tisme. Ce­lui-ci res­te­ra le dra­peau ita­lien même après la pro­cla­ma­tion de l’uni­té de l’Ita­lie, en 1861. Plus tard, en 1925, la lé­gis­la­tion ré­gu­la­rise l’as­pect du dra­peau na­tio­nal in­ter­di­sant toute va­riante. Le dra­peau que nous connais­sons au­jourd’hui naît par contre de la Ré­pu­blique. L’as­sem­blée consti­tu­tive donne son ap­pro­ba­tion seu­le­ment le 24 mars 1947. L’ar­ticle 12 de la Consti­tu­tion ita­lienne dé­cri­vait le dra­peau ain­si: « Le dra­peau de la Ré­pu­blique est le tri­co­lore ita­lien: vert, blanc et rouge, à bandes ver­ti­cales et de di­men­sion égales ».

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.