Les au­to­mo­bile clubs ont plu­sieurs fa­cettes

L'Informateur - - GRANDS DOSSIERS - (Source: Tex­tuel Plus)

Il existe plu­sieurs types d’au­to­mo­bile clubs. Cer­tains sont plus im­po­sants, d’autres ne se spé­cia­lisent que dans une seule marque, voire un seul mo­dèle! Ce­pen­dant, avec les ga­ran­ties in­croyables des voi­tures neuves cou­vrant le vé­hi­cule d’un pa­re­chocs à l’autre, avec un ser­vice de re­mor­quage en cas de panne, avez-vous vrai­ment be­soin d’un au­to­mo­bile club?

Évi­dem­ment, en ap­par­te­nant à un club, vous vous sen­ti­rez net­te­ment plus en sé­cu­ri­té si vous voya­gez beau­coup, sur­tout si votre vé­hi­cule com­mence à prendre de l’âge et qu’il n’est plus sous ga­ran­tie. C’est alors qu’un au­to­mo­bile club de grande re­nom­mée est in­dis­pen­sable. Oui, il y a un prix à payer, mais ce n’est pas si coû­teux, sur­tout si vous pos­sé­dez un vé­hi­cule as­sez vieux pour vous don­ner de sé­rieux pro­blèmes sur la route. En même temps, un au­to­mo­bile club bien éta­bli vous fe­ra par­ve­nir une re­vue men­suelle avec des sug­ges­tions de beaux voyages, de l’in­for­ma­tion sur les vé­hi­cules neufs et des sug­ges­tions de ca­deaux. En­fin, avec une telle as­so­cia­tion, vous pour­rez pro­fi­ter d’in­té­res­sants ra­bais dans di­vers com­merces. Pe­tit point né­ga­tif tou­te­fois : par grand froid, si votre voi­ture re­fuse de dé­mar­rer, il se pour­rait que la de­mande des membres pour du dé­pan­nage soit si forte que vous ayez à at­tendre plus long­temps.

D’autre part, les clubs pri­vés ou les clubs d’une seule marque ne vous don­ne­ront pas ces ser­vices spé­ciaux. Par contre, si vous pos­sé­dez un vé­hi­cule rare ou sport, ap­par­te­nir à un club iden­ti­fié à votre vé­hi­cule peut être des plus amu­sants. Vous ren­con­tre­rez des gens par­ta­geant la même pas­sion que vous. Il y au­ra aus­si des évè­ne­ments de club ré­gu­liers qui rem­pli­ront vos wee­kends. Mais, l’avan­tage le plus in­té­res­sant, c’est que lorsque vous tra­vaille­rez sur votre bi­jou, vous pour­rez ob­te­nir de l’aide des autres membres et peut-être trou­ve­rez-vous ces pièces si dif­fi­ciles à ob­te­nir et à un prix net­te­ment in­fé­rieur que ce­lui de­man­dé par des bou­tiques spé­cia­li­sées. Oui, ap­par­te­nir à un club est une bonne idée.

(Pho­to: Think­stock)

Si vous pos­sé­dez un vé­hi­cule spé­cial, ap­par­te­nir à un au­to­mo­bile club peut être

très plai­sant.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.