Portes et fe­nêtres, un choix ar­chi­tec­tu­ral

L'Informateur - - PASSION MAISON - (Source : La ban­nière Ré­no-Maître de l’APCHQ)

Les portes et fe­nêtres per­mettent de per­son­na­li­ser sa ré­si­dence et d’en re­haus­ser la va­leur mar­chande. Pour vous ai­der à y voir clair, voi­ci un sur­vol des prin­ci­pales ten­dances du mar­ché. Vos portes et vos fe­nêtres ont connu des jours meilleurs et vous son­gez à les rem­pla­cer? Peu im­porte le pro­duit que vous choi­si­rez, vos nou­velles portes et fe­nêtres, tant par leur forme que leurs dé­tails ar­chi­tec­tu­raux, mo­di­fie­ront l’ap­pa­rence de votre de­meure… et pour long­temps! Aus­si bien éva­luer soi­gneu­se­ment les di­verses op­tions pro­po­sées par les fa­bri­cants avant d’ar­rê­ter votre choix! LES FE­NÊTRES

En plus de faire pé­né­trer la lu­mière du jour et de ven­ti­ler l’aire ha­bi­table, les fe­nêtres doivent of­frir un bon ren­de­ment éner­gé­tique, être fa­ciles à ma­noeu­vrer et à en­tre­te­nir, tout en étant du­rables. Au-de­là de ces consi­dé­ra­tions pra­ti­co-pra­tiques, les vôtres de­vront en outre être at­trayantes et s’har­mo­ni­ser avec l’ar­chi­tec­ture de votre de­meure.

Pour ce faire, vous trou­ve­rez sur le mar­ché cinq dif­fé­rents mo­dèles : cou­lis­sante, à auvent, à bat­tant, à guillo­tine et à cadre fixe. La fe­nêtre cou­lis­sante étant plu­tôt neutre sur le plan ar­chi­tec­tu­ral, mieux vaut la confi­ner au sous-sol, où vous l’ap­pré­cie­rez pour sa fonc­tion­na­li­té.

La fe­nêtre à bat­tant, éga­le­ment ap­pe­lée fe­nêtre à ma­ni­velle, et la fe­nêtre à auvent ajou­te­ront une touche dis­tinc­tive à l’ar­chi­tec­ture d’un bun­ga­low d’après­guerre comme à celle d’une mai­son plus contem­po­raine. La fe­nêtre à guillo­tine, avec son look plus clas­sique, convien­dra mieux aux ha­bi­ta­tions tra­di­tion­nelles, aux­quelles elle don­ne­ra un air co­quet. Quant à la fe­nêtre fixe, elle ren­for­ce­ra le charme et l’élé­gance des cot­tages, qu’ils soient d’époque ou non.

Pour per­son­na­li­ser da­van­tage vos fe­nêtres, et du coup votre de­meure, vous au­rez le choix entre di­verses op­tions. Mis à part un vaste éven­tail de cou­leurs, les fa­bri­cants pro­posent au­jourd’hui un choix de car­re­lages, de bar­ro­tins, de croi­sillons et de mou­lures qui en re­haus­se­ront l’ar­chi­tec­ture et lui pro­cu­re­ront ce ca­chet unique que vous re­cher­chez. Vous pour­rez éga­le­ment choi­sir entre dif­fé­rents ma­té­riaux – PVC, alu­mi­nium, hy­bride (âme en PVC et re­vê­te­ment d’alu­mi­nium) –, tous aus­si per­for­mants les uns que les autres. LES PORTES

Tout comme les fe­nêtres, les portes rem­plissent dif­fé­rents rôles. Elles pré­viennent les in­tru­sions, pro­tègent contre les in­tem­pé­ries et vous isolent du monde en­vi­ron­nant. Au­tant joindre l’utile à l’agréable, en re­cher­chant un mo­dèle qui s’har­mo­nise non seu­le­ment avec le style de votre mai­son, mais éga­le­ment avec ce­lui de vos fe­nêtres.

Entre une porte pleine ou vi­trée, un vi­trage sobre ou bi­seau­té, un vi­trail ou une sé­ri­gra­phie, un pan­neau la­té­ral ou une im­poste, ce n’est pas le choix qui manque. Votre mai­son est plu­tôt contem­po­raine? Op­tez pour une teinte sombre et ou­bliez les fio­ri­tures. À l’in­verse, si l’ar­chi­tec­ture de votre de­meure est plus clas­sique, une porte double et un car­re­lage de lai­ton en ren­for­ce­ront le ca­rac­tère.

« Dans la mai­son neuve, les gens misent plu­tôt sur la cou­leur, tan­dis qu’en ré­no­va­tion, les pro­prié­taires sont por­tés à in­ves­tir da­van­tage dans les dé­tails ar­chi­tec­tu­raux et une quin­caille­rie plus de­si­gn, ob­serve An­drée Blais, di­rec­trice du dé­ve­lop­pe­ment des af­faires de So­la­ris, une en­tre­prise membre de la ban­nière Ré­noMaître. Mais comme les mu­ni­ci­pa­li­tés peuvent exi­ger un cer­tain type de pro­duits, mieux vaut se ren­sei­gner avant d’ache­ter. Il s’agit après tout d’un in­ves­tis­se­ment im­por­tant. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.