Ci­toyens, im­pli­quez-vous Nous sommes pris en otage

L'Informateur - - LA UNE -

Oui, nous sommes pris en otage à Mon­tréal. Il y a des tra­vaux par­tout sur les routes. Et ça prend des heures pour sor­tir de la ville. Nous sommes des mil­liers d’au­to­mo­bi­listes à nous plaindre. Que faire alors ?

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.