Une piste en pi­teux état

L'Informateur - - ACTUALITÉS -

le pas­sage des gens. »

Mme Tas­tayre s’est amu­sée à re­le­ver tous les po­teaux qui gê­naient le par­cours des cy­clistes. « J’en ai comp­té 97, dit-elle. Il y en a qui sont en marge et qui ne dé­rangent pas, et il y en a qui sont car­ré­ment dans le mi­lieu du che­min. C’est dan­ge­reux. »

Be­noit Le­mire, qui est pro­prié­taire de la bou­tique de vé­los Ve­lo­cy­clop, sise sur le bou­le­vard Gouin, tient exac­te­ment le même dis­cours. En plus de pou­voir té­moi­gner de nom­breux ac­ci­dents oc­ca­sion­nés par le par­cours er­ra­tique de la piste. « On a fait une grande ren­trée d’ar­gent en flats [cette an­née]. J’ai aus­si des roues qui sont voi­lées [ou dé­for­mées] et qui sont ir­ré­pa­rables. » Il es­time à en­vi­ron 200 le nombre de vi­sites de­puis le dé­but de l’an­née.

À qui la res­pon­sa­bi­li­té?

Du cô­té de l’ar­ron­dis­se­ment, on se dit d’ac­cord avec Mme Tas­tayre. « Il y a des par­ties dan­ge­reuses, af­firme le conseiller d’ar­ron­dis­se­ment Ma­rio Blan­chet. Il y a des po­teaux en plein mi­lieu de la piste, il y a des en­droits où l’as­phalte a des trous, des craques. » Lors du con­seil d’ar­ron­dis­se­ment, la mai­resse Chan­tal Rou­leau s’est d’ailleurs en­ga­gée à faire de l’en­tre­tien de la piste cy­clable sa prio­ri­té.

Les élus de Ri­vière-des-Prai­ries—Poin­teaux-Trembles se sentent tou­te­fois pieds et poings liés par rap­port à la Ville-centre, qui est en charge des in­fra­struc­tures cy­clables. « C’est pas dans notre ju­ri­dic­tion les pistes cy­clables, c’est à la Ville-centre, dit M. Blan­chet.

À la Ville de Mon­tréal, il est tou­te­fois im­pos­sible de sa­voir quand des tra­vaux de ré­amé­na­ge­ment se­ront ef­fec­tués. Mais ils au­ront lieu, af­firme la char­gée de com­mu­ni­ca­tion Ève Carle. « Nos ex­perts tra­vaillent là-des­sus, in­dique-t-elle. Ils pour­ront me don­ner plus de dé­tails quand ils au­ront éta­bli leurs conclu­sions. »

Elle ajoute que pour ce qui est de l’en­tre­tien quo­ti­dien de la piste cy­clable, comme le ra­mas­sage des branches et des autres dé­tri­tus jon­chant la voie, « ça re­lève de l’ar­ron­dis­se­ment. »

Une réa­li­té que confirme Ma­rio Blan­chet. « Pour ce qui est de l’en­tre­tien, nous on s’en oc­cupe. Tout de suite le len­de­main [du con­seil d’ar­ron­dis­se­ment du 5 juillet], on y est al­lés. » Une in­for­ma­tion que dé­ment Mme Tas­tayre, qui dit avoir consta­té que rien n’avait été fait le 6 juillet.

Pour l’amour du vé­lo… et des pay­sages

Mme Tas­tayre est consciente qu’elle s’at­taque à plus gros qu’elle. Mais elle a bon es­poir de pou­voir chan­ger les choses. « Je crois que ça va prendre du temps, mais oui, ça va se ré­gler. » Elle pré­fère d’ailleurs que la Ville pla­ni­fie cor­rec­te­ment la nou­velle piste cy­clable, quitte à en re­tar­der le ré­amé­na­ge­ment. « Si c’est pas bien pla­ni­fié, ça va être fait n’im­porte comment, dit-elle. Alors ça n’en vau­dra pas la peine. »

Quant à M. Le­mire, il conti­nue­ra, à son corps dé­fen­dant, à re­cueillir et à ré­pa­rer les vé­los bri­sés de ses clients bien in­vo­lon­taires. « On veut faire avan­cer les choses, mais ça va être à pe­tite vi­tesse, laisse-t-il tom­ber. Les clients sont ré­vol­tés. Cer­tains m’ont dit qu’ils ne lais­se­raient pas faire du vé­lo sur le bou­le­vard Gouin à leurs en­fants. Les gens ne font pas leurs stops. »

Mais le pis, se­lon lui, de­meure le fait que de nom­breux cy­clistes dé­laissent main­te­nant l’iti­né­raire du bou­le­vard Gouin. « Les gens pré­fèrent al­ler ailleurs plu­tôt que de rou­ler dans mon coin. Ils vont dans l’ouest ou à La­val », dit-il.

« Il y a des gens qui me disent pré­fé­rer pas­ser par Per­ras, où il y a plein de stops et où c’est dan­ge­reux, lance de son cô­té Mme Tas­tayre. Alors que tous s’ac­cordent pour dire que le bou­le­vard Gouin offre un très beau pa­no­ra­ma sur la ri­vière des Prai­ries. « Si on re­garde le pay­sage, c’est ma­gni­fique; si on re­garde la piste cy­clable, c’est une autre his­toire », avance-telle fi­na­le­ment.

(Pho­to : Pa­trick Des­champs)

Se­lon Co­rinne Tas­tayre, 97 po­teaux élec­triques se dressent sur le pas­sage des cy­clistes em­prun­tant la voie cy­clable du bou­le­vard Gouin.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.