Et que ça saute! : une com­pé­ti­tion re­le­vée

L'Informateur - - VIE DE QUARTIER - Ge­ne­viève Gi­rard re­dac­tion_est@trans­con­ti­nen­tal.ca

À en croire les au­di­tions qui se sont ré­cem­ment dé­rou­lées, la pre­mière édi­tion de cette té­lé­réa­li­té cu­li­naire nou­veau genre concoc­tée par l’équipe de pro­duc­tion de Zone 3 se­ra en­le­vante.

« Je dois dire qu’on est im­pres­sion­nés, confie d’em­blée le pro­duc­teur de l’émis­sion, Ro­bert Mon­tour, entre deux au­di­tions. Les can­di­dats sont forts, ils semblent très mo­ti­vés et ou­verts à de nou­veaux pro­duits. On sent que la pas­sion pour la cui­sine est im­por­tante au Qué­bec. »

Des quelque 700 per­sonnes qui ont sou­mis leur can­di­da­ture, un peu plus de 250 ont été sé­lec­tion­nées et seuls 100 can­di­dats res­te­ront pour se me­su­rer entre eux. À Mon­tréal, 80 cui­si­niers ama­teurs ont dé­fi­lé en au­di­tion les 29 et 30 juillet alors que 78, se sont ma­ni­fes­tés à Qué­bec, le 23 juillet, pour un to­tal de 158 en­tre­vues. La part res­tante avait soit ré­vo­quée sa dé­ci­sion, soit elle était ab­sente, va­cances obligent.

« C’est im­por­tant pour eux de faire leurs de­voirs, d’avoir une bonne base et de faire en sorte que les chefs pro­fes­sion­nels ne perdent pas leur temps, pour­suit M. Mon­tour, qui a entre autres été pro­duc­teur de Belle et Bum et Loft Sto­ry. C’est une com­pé­ti­tion cu­li­naire ama­teur, mais c’est une com­pé­ti­tion quand même! »

Ques­tion de tes­ter leurs connais­sances théo­riques et pra­tiques, les as­pi­rants au prix de 100 000$ ont dû se sou­mettre à quelques exer­cices. Au menu: un long ques­tion­naire sur l’ali­men­ta­tion, où ils de­vaient, par exemple, iden­ti­fier un fruit exo­tique ou une sorte de pâte mé­con­nue, une coupe de lé­gumes tout en conver­sant et un pe­tit test pho­to.

M. Mon­tour et le réa­li­sa­teur Fré­dé­ric Gie­ling ( Big Bro­ther 2010, Peut conte­nir des Ra­chid) as­su­raient quant à eux l’au­di­tion aux al­lures de test de per­son­na­li­té. Cer­tains concur­rents étaient ner­veux, d’autres, trop confiants, mais tous dé­ter­mi­nés à faire par­tie de la crème de la crème cu­li­naire du Qué­bec qui com­po­se­ra l’émis­sion ani­mée par Ma­hée Paie­ment. Les fer­vents de bonne bouffe pré­sents étaient ges­tion­naire, étu­diant, mère à la mai­son ou ou­vrier, avaient entre 18 et 62 ans et étaient ori­gi­naires des quatre coins du monde.

Faire face aux chefs

Les chefs Gio­van­ni Apol­lo et Mar­tin Ju­neau, dont la ré­pu­ta­tion n’est plus à faire, ont été man­da­tés pour dé­cor­ti­quer, ana­ly­ser et ju­ger les re­cettes et idées des concur­rents. Ils scru­te­ront à la loupe cha­cun des faits et gestes de ceux-ci afin de com­men­ter les meilleures et les pires tech­niques, les plats pré­pa­rés en un temps li­mi­té et l’in­ter­ac­tion entre les par­ti­ci­pants.

« Je veux être im­pres­sion­né, qu’on me donne quelque chose à goû­ter au­quel je ne m’at­ten­dais pas, ex­plique Mar­tin Ju­neau, chef du res­tau­rant New­town à Mon­tréal et nom­mé l’un des meilleurs chefs au pays. On va être ri­gou­reux. N’im­porte qui peut faire un bon plat, mais c’est la constance qui compte. »

Le maître de la cui­sine mo­lé­cu­laire et chef de­puis près de 35 ans, Gio­van­ni Apol­lo, pro­met de ne pas mettre de gants blancs quand vien­dra le temps du ver­dict. « Je veux le meilleur! Meilleure pré­sen­ta­tion, meilleur goût, meilleure dex­té­ri­té et de l’émo­tion, de la per­son­na­li­té!, lance le co­lo­ré chef de re­nom­mée in­ter­na­tio­nale et pro­prié­taire du res­tau­rant et ser­vice de trai­teur Apol­lo. Jus­qu’à main­te­nant, les can­di­dats que j’ai vus en au­di­tions semblent mo­ti­vés et sont là pour ga­gner. »

L’émis­sion Et que ça saute!, une co­pro­duc­tion du Groupe Mé­dias Trans­con­ti­nen­tal, se­ra dif­fu­sée sur les ondes de Vté­lé cet au­tomne. Chaque se­maine, les mé­dias lo­caux du groupe vont s’en­qué­rir des can­di­dats de chaque ré­gion des­ser­vie afin que les lec­teurs puissent suivre leurs bons coups et avan­cées ou leurs dé­boires.

(Pho­to : Ge­ne­viève Gi­rard)

Les chefs et juges de l’émis­sion, Mar­tin Ju­neau et Gio­van­ni Apol­lo, pro­mettent de don­ner du fil à re­tordre aux concur­rents.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.