Une ter­rasse le ma­tin, une ter­rasse le mi­di!

L'Informateur - - ACTIVITÉ SAISONNIÈRE - (Source: Heb­do Concept)

Pour un bain de so­leil vivifiant avant de re­tour­ner au bu­reau ou pour un 5 à 7 convi­vial, ques­tion de dé­com­pres­ser, toutes les rai­sons sont bonnes pour s’at­ta­bler à une ter­rasse.

Qu’elle soit si­tuée sur le toit d’un im­meuble, près d’un cours d’eau ou en bor­dure d’une rue pas­sante, il est tou­jours pos­sible de trou­ver l’en­droit par­fait pour chaque mo­ment de la jour­née. Les ma­tins, on choi­si­ra la ter­rasse d’un ca­fé du coin, où les par­fums de la tor­ré­fac­tion vien­dront ré­veiller nos sens en­dor­mis. Les mi­dis, on pré­fé­re­ra une ter­rasse pas­sante et acha­lan­dée pour gar­der un es­prit vif et al­lu­mé. En soi­rée, on fa­vo­ri­se­ra tan­tôt une am­biance feu­trée et exo­tique, tan­tôt un es­pace ani­mé qui sau­ra nous pré­pa­rer à des soi­rées en­dia­blées.

C’est presque un cli­ché, certes, mais la vue est tou­jours un must. Ceux qui adorent l’at­trait cos­mo­po­lite des grandes villes choi­si­ront une ter­rasse of­frant une vue im­pre­nable sur les lieux ar­chi­tec­tu­raux qui font la re­nom­mée de la ci­té. Cathédrale, mu­sée, sta­tues ou at­trac­tions géo­gra­phiques, la vue of­ferte nous per­met de nous plon­ger dans nos sou­ve­nirs ou dans nos rêves les plus in­tenses. Ceux qui adorent la na­ture choi­si­ront plu­tôt une vue sur un jar­din, un lac, une fo­rêt, afin de re­ce­voir toute l’éner­gie na­tu­relle of­ferte par la na­ture.

Ur­baine ou ru­rale, iso­lée ou fes­tive, la ter­rasse est un lieu de ren­contres sym­pa­thiques. C’est la place idéale pour se re­trou­ver avec des amis. La ter­rasse, c’est le lieu tant re­cher­ché du voya­geur ur­bain, de l’ex­plo­ra­teur cu­li­naire, de l’ama­teur de hou­blon, c’est la place que l’on aime fré­quen­ter dès qu’il fait chaud, là où le prin­temps laisse ses pre­miers bon­heurs.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.