Où ar­rê­tons-nous ?

Au­cun nou­veau pan­neau d’ar­rêt sur la 41e

L'Informateur - - ACTUALITÉS - Fre­nett Sa­muelLe­duc- e sa­muel.le­duc-fre­nette@trans­con­ti­nen­tal.ca

Une fa­mille prai­ri­voise de­mande à l’ar­ron­dis­se­ment qu’un pan­neau d’ar­rêt soit ins­tal­lé sur la 41e Ave­nue, à l’angle de la rue Jo­liot-Cu­rie. Ils pré­tendent que l’in­ter­sec­tion n’est pas sé­cu­ri­taire. Or, l’ar­ron­dis­se­ment ne croit pas qu’il y a un pro­blème suf­fi­sam­ment grave pour pro­cé­der à une quel­conque mo­di­fi­ca­tion de ce croi­se­ment.

Nan­cy Bro­deur et son ma­ri, Sa­ve­rio Buf­fone, n’en dé­mordent pas. L’in­ter­sec­tion au coin de la­quelle est si­tuée leur mai­son n’est plus sé­cu­ri­taire. Sur­tout de­puis qu’une voi­ture a per­cu­té vio­lem­ment le pa­ra­pet de l’en­trée de ga­rage de la mai­son d’en face. Se­lon les dires de Mme Bro­deur, la pro­prié­taire des lieux « s’est fait dé­fon­cer son mur de briques. L’auto est car­ré­ment res­tée en sus­pens. »

Par chance, cette der­nière n’au­rait pas, se­lon les té­moins de l’ac­ci­dent—des voi­sins, es­sen­tiel­le­ment—, su­bi de bles­sures graves. Mais ce ne se­rait pas le seul ac­ci­dent sur­ve­nu de­puis un an. « La se­maine pas­sée, il y a un chien qui s’est fait frap­per par une voi­ture à 9 h 30 le soir, di­telle. Ce­la a cau­sé beau­coup d’émoi sur la rue. Les gens sont sor­tis de­hors. »

Elle ajoute avoir dé­jà « por­té se­cours à une dame qui s’était fait frap­per par une voi­ture ». Sans comp­ter les nom­breux ac­cro­chages, qui se­raient as­sez fré­quents se­lon les voi­sins ren­con­trés dans le sec­teur.

Le sa­lut par l’ar­rêt

Pour toutes ces rai­sons, Mme Bro­deur et M. Buf­fone sou­haitent que l’ar­ron­dis­se­ment ins­talle un ar­rêt sur la 41e Ave­nue, au coin de Jo­liot-Cu­rie, la pre­mière rue pa­ral­lèle au nord du bou­le­vard Mau­rice-Du­ples­sis. Sur­tout que la plu­part des in­ter­sec­tions à proxi­mi­té sont pour­vues d’ar­rêts dans chaque di­rec­tion.

Ils ont com­po­sé le 311, le nu­mé­ro d’Ac­cès Mon­tréal. « J’ai contac­té l’ar­ron­dis­se­ment plu­sieurs fois. Mon ma­ri aus­si, dit-elle. Il y a des gens qui l’ont rap­pe­lé, qui ont dit qu’ils al­laient bais­ser la li­mite de vi­tesse à 40 km/h. Mais ils ne veulent ab­so­lu­ment pas mettre de stop. Ils ont dit avoir fait des ana­lyses, et ils ne voient au­cune né­ces­si­té de mettre un ar­rêt. »

Vé­ri­fi­ca­tion faite au­près de l’ad­mi­nis­tra­tion d’ar­ron­dis­se­ment : au­cun ar­rêt ne se­ra ins­tal­lé à cette in­ter­sec­tion. Des tests ont conclu à l’in­adé­qua­tion de cette so­lu­tion.

« Un stop, c’est pour gé­rer une in­ter­sec­tion, pas pour di­mi­nuer la vi­tesse, avance la conseillère du dis­trict de la Pointe-aux-Prai­ries, Ca­ro­line Bour­geois. [Cette in­ter­sec­tion] ne ré­pon­dait ma­ni­fes­te­ment pas aux cri­tères d’im­plan­ta­tion d’un stop. »

La conseillère croit même que « cer­tains ar­rêts peuvent créer un faux sen­ti­ment de sé­cu­ri­té ».

Le co­mi­té de cir­cu­la­tion de l’ar­ron­dis­se­ment—pré­si­dé par Mme Bour­geois—s’était d’ailleurs pen­ché sur la ques­tion dans un rap­port d’ana­lyse re­mis lors du con­seil d’ar­ron­dis­se­ment le 1er mars der­nier.

Le co­mi­té de re­com­man­da­tion a ba­sé son ana­lyse en fonc­tion des quatre cri­tères re­te­nus par le mi­nis­tère des Tran­sports pour im­plan­ter un ar­rêt, à sa­voir : la ré­duc­tion des risques d’ac­ci­dents ; le dé­bit éle­vé de pié­tons et d’au­to­mo­bi­listes ; la mau­vaise vi­si­bi­li­té ; et l’ab­sence d’un « pan­neau d’ar­rêt à moins de 150 mètres de part et d’autre du car­re­four ».

Or, il ap­pert que ces quatre cri­tères n’y ont pas été re­le­vés. Et que pour cette rai­son, les sept élus de l’ar­ron­dis­se­ment ont una­ni­me­ment re­je­té cette op­tion.

L’en­cla­ve­ment de la 41e Ave­nue

Pour mieux contrô­ler la cir­cu­la­tion, des feux se­ront ins­tal­lés à l’in­ter­sec­tion du bou­le­vard Mau­rice- Du­ples­sis et de l’ave­nue Pier­reBaillar­geon, qui est pa­ral­lèle à la 41e Ave­nue.

En consé­quence, la chaus­sée du bou­le­vard Mau­rice-Du­ples­sis se­ra re­cou­verte d’un ter­re­plein vis-à-vis de la 41e Ave­nue, ce qui em­pê­che­ra les vé­hi­cules se di­ri­geant vers l’est d’em­prun­ter cette der­nière. Ces mo­di­fi­ca­tions de­vraient donc ré­duire son dé­bit de voi­tures.

(Pho­to : Pa­trick Des­champs)

L’in­ter­sec­tion de la 41e Ave­nue et de la rue Jo­liot-Cu­rie est dé­crite comme dan­ge­reuse par les ré­si­dents.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.