Chan­geons le monde!

L'Informateur - - LA UNE - Ma­ry Rei­mer cites.nou­velles@trans­con­ti­nen­tal.ca

Le 25 août, Don et Eve­lyn McQuat ont cé­lé­bré leur 60e an­ni­ver­saire de ma­riage. Le couple a énor­mé­ment contri­bué et contri­bue tou­jours à la com­mu­nau­té de l’Ouest-de-l’Île. Une vie d’en­ga­ge­ment : Don McQuat Après s’être dé­pla­cé à Pointe-Claire, Don McQuat en­sei­gna à l’école se­con­daire John Ren­nie, puis de­vint le pre­mier di­rec­teur de l’école pri­maire Sei­gnio­ry de Pointe-Claire en 1966. Il oc­cu­pa la même fonc­tion plus tard à l’école pri­maire Thorn­dale de Pier­re­fonds. Prendre sa re­traite de la Com­mis­sion sco­laire La­ke­shore en 1976 ne si­gni­fiait pas pour au­tant que Don ces­se­rait d’ai­der au­tant que pos­sible. C’était pour lui l’oc­ca­sion de faire plus de bé­né­vo­lat. Il com­men­ça donc à s’im­pli­quer au Centre d’ac­tion bé­né­vole Ouest-de-l’Île (CAB) dès le dé­but de sa re­traite. Au cours des 30 an­nées sui­vantes, il prou­va que la re­traite n’est pas uni­que­ment res­tée à la mai­son à se tour­ner les pouces! Il fut membre du con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion du CAB et re­joi­gnit aus­si les con­seils d’ad­mi­nis­tra­tion de l’Hô­pi­tal gé­né­ral du La­ke­shore, des In­fir­mières de l’Ordre de Vic­to­ria du Ca­na­da, du CLSC du Lac-Saint-Louis, du Tea­cher’s Cre­dit Union, de l’As­so­cia­tion pro­vin­ciale des en­sei­gnants pro­tes­tants à la re­traite et de son Cre­dit Union. Il prit éga­le­ment part à la Cor­po­ra­tion pour le lo­ge­ment des en­sei­gnants pro­tes­tants à la re­traite. Don McQuat ti­ra sa ré­vé­rence de son der­nier con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion en 2008 à cause de pro­blèmes de san­té. Une par­te­naire de bé­né­vo­lat : Eve­lyn McQuat Eve­lyn McQuat s’en­ga­gea dans les groupes com­mu­nau­taires et re­li­gieux peu après son ar­ri­vée dans l’Ouest-de-l’Île. S’il est vrai que son im­pli­ca­tion dé­passe le cadre de la po­pu­la­tion aî­née, elle est sur­tout connue pour son tra­vail avec les En­tre­prises des aî­nés de la ban­lieue ouest de Mon­tréal, ain­si qu’avec l’As­so­cia­tion Bea­cons­field-Beau­re­paire des per­sonnes âgées. La dame est vite de­ve­nue une voix res­pec­tée pour les aî­nés, au ni­veau lo­cal et na­tio­nal. Elle a aus­si ser­vi sur les con­seils d’ad­mi­nis­tra­tion du Fo­rum des ci­toyens aî­nés de Mon­tréal, de la Fé­dé­ra­tion na­tio­nale des re­trai­tés et des ci­toyens âgés et du Se­cré­ta­riat du troi­sième âge en forme – pour ne nom­mer que quelques-uns de ses con­seils as­so­cia­tifs. Elle garde le rythme et or­ga­nise en­core des ac­ti­vi­tés, tout par­ti­cu­liè­re­ment pour l’As­so­cia­tion Bea­cons­field-Beau­re­paire des per­sonnes âgées, qui se ren­contre chaque mer­cre­di l’été et un mer­cre­di sur deux l’hi­ver. Elle est en­ga­gée au­près de cette as­so­cia­tion de l’Ouest-de-l’Île de­puis 1963 et la pré­side ac­tuel­le­ment. En 1971, Eve­lyn McQuat fut membre du con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion fon­da­teur de la Vil­la St-Louis, une ré­si­dence pour les ci­toyens re­trai­tés de Pointe-Claire, et de­meu­ra sur le con­seil pen­dant 40 ans. Un suc­cès conjoint En 1987, le couple re­çut le Prix d’en­traide du Ca­na­da en re­con­nais­sance de son tra­vail dans l’Ouest-de-l’Île. En plus des mé­dailles com­mé­mo­ra­tives, Eve­lyn McQuat re­çut le Prix du mil­lé­naire de la Ville de Bea­cons­field en 2000, un hom­mage pour son ap­port sou­te­nu à l’amé­lio­ra­tion de la qua­li­té de la vie de Bea­cons­field.

Don et Eve­lyn

McQuat

Pho­to: Cour­toi­sie

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.