De Port-au-Prince à Ri­vière-des-Prai­ries

L'Informateur - - ACTUALITÉS - Sa­muel Le­duc-Fre­nette sa­muel.le­duc-fre­nette@trans­con­ti­nen­tal.ca

La Fon­da­tion des Gens d’Hon­neur (La Fo­geh), qui vise à ai­der les « po­pu­la­tions les plus vul­né­rables des com­mu­nau­tés ca­na­diennes et haï­tiennes », a inau­gu­ré de­vant pu­blic ses nou­veaux lo­caux si­tués sur le bou­le­vard Mau­ri­ceDu­ples­sis lors d’un 5 à 7 le jeu­di 1er sep­tembre. L’or­ga­nisme à but non lu­cra­tif (OBNL) sou­hai­te­rait im­plan­ter d’ici 2014 une ré­si­dence pour per­sonnes âgées à faible re­ve­nu dans le quar­tier.

Lorsque Jo­ce­lyne Cler­saint a fon­dé son or­ga­nisme en 2004, elle ne vou­lait pas for­cé­ment s’in­ves­tir au­près des per­sonnes âgées d’ici. Elle avait plu­tôt en tête de por­ter se­cours aux jeunes déshé­ri­tés des rues de Port-auP­rince, en Haï­ti. Le but de la Fo­geh, « c’était vrai­ment concen­trer mes ef­forts vers Haï­ti », in­dique-t-elle. La La­val­loise a même ou­vert une an­tenne de son bu­reau du quar­tier Cho­me­dey de La­val dans la ca­pi­tale haï­tienne.

Plus de convi­via­li­té

« Il y a un an de ce­la, j’ai pla­cé la mère de mon ma­ri. […] Elle est ar­ri­vée en mai­son d’hé­ber­ge­ment à la fin du mois de mai. […] Elle m’a dit qu’elle était très bien où elle était, mais que l’en­nui al­lait la faire mourir », dit-elle. L’en­nui, évi­dem­ment, « de ne pas voir des gens, faire des ac­ti­vi­tés ».

Mme Cler­saint était d’au­tant plus pré­oc­cu­pée qu’elle est de­meu­rée très proche de sa belle-mère. « J’al­lais la cher­cher chaque se­maine. On al­lait man­ger, je l’em­me­nais faire des ma­nu­cures, des pé­di­cures. »

Dé­jà à cette époque, l’idée d’ou­vrir un centre d’hé­ber­ge­ment plus convi­vial pour les per­sonnes âgées trotte dans la tête de Mme Cler­saint. Mais c’est cette an­née, dans le cadre d’un cours d’été qu’elle a sui­vi à l’Uni­ver­si­té de Mon­tréal, que son idéal se pré­cise.

« En­tre­temps, j’étais re­tour­né à l’Uni­ver­si­té de Mon­tréal faire un cer­ti­fi­cat en ac­tion com­mu­nau­taire, ex­plique-t-elle. J’ai eu un cours qui s’in­ti­tule “In­ter­ven­tion avec les per­sonnes âgées”. Et c’était très triste. On nous a mon­tré plu­sieurs vi­déos où elles étaient mal­trai­tées par leur fa­mille. Il y avait des étran­gers aus­si. On vou­lait leur ar­gent, on les se­couait, on leur fai­sait des me­naces. Ils ont même été agres­sés phy­si­que­ment. »

« Il faut qu’on in­ter­vienne au­près de ces per­sonnes-là, ajoute-t-elle. Ce sont les gens qui ont construit la vie qu’on a main­te­nant. Ce n’est pas seule­ment le gou­ver­ne­ment qui doit s’im­pli­quer, mais la fa­mille aus­si. C’est bien beau d’être dans un pays ci­vi­li­sé, mais il faut s’oc­cu­per des gens. »

Mme Cler­saint a com­men­cé à pla­ni­fier son pro­jet du­rant l’été, « parce que je sa­vais que Cé­cile al­lait avoir 93 ans ». En mai, elle est al­lée chez sa soeur, qui tra­vaille dans une banque ali­men­taire à Ri­vière-des-Prai­ries. Ma­rie, une amie de sa soeur, lui dit alors de ne pas choi­sir La­val mais Ri­vière-des-Prai­ries pour l’éta­blis­se­ment d’un tel centre d’hé­ber­ge­ment. Les be­soins y sont, pa­raît-il, plus criants.

« J’ai contac­té le CLSC [Centre lo­cal de ser­vices com­mu­nau­taires], et puis une dame m’a dit “en­fin”. C’était comme une dé­li­vrance, lance-t-elle. Les mai­sons d’hé­ber­ge­ment pour les per­sonnes à faible re­ve­nu, il n’y en a pas » à Ri­vière-des-Prai­ries.

Un centre d’hé­ber­ge­ment mul­tieth­nique

Le 7 juin, la belle-mère de Mme Cler­saint dé­cède. C’est donc en son hon­neur que la fu­ture ré­si­dence por­te­ra le nom de « Cé­cile Le­clair-Fon­taine ». Si tout va bien, la Fo­geh compte l’inau­gu­rer en 2014.

Le centre d’hé­ber­ge­ment prai­ri­vois es­père pou­voir ac­cueillir des per­sonnes âgés de 65 ou plus pro­ve­nant des quar­tiers Ri­vière- desP­rai­ries, Mon­tréal- Nord, St- Mi­chel et St-Fran­çois (La­val). En dé­pit du fait qu’« il y a une liste d’at­tente de 1000 per­sonnes au CLSC » se­lon Mme Cler­saint, le centre de­vrait ac­cueillir quelques di­zaines de per­sonnes au dé­but. Elle ai­me­rait à terme qu’il y en ait 500.

Un ga­la de so­li­da­ri­té du troi­sième âge au­ra lieu le 17 dé­cembre au centre de congrès le Châ­teau­briand, à Ri­vière-des-prai­ries. Ce se­ra l’oc­ca­sion de pré­sen­ter le pro­jet à l’en­semble du quar­tier. Yvon Des­champs et Claude Poi­rier de­vraient être de la par­tie.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.