Brèves du conseil

L'Informateur - - ACTUALITÉS - Sa­muel Le­duc-Fre­nette sa­muel.le­duc-fre­nette@trans­con­ti­nen­tal.ca

La mai­resse s’éclipse Le conseil d’ar­ron­dis­se­ment du 6 sep­tembre s’est dé­rou­lé sans la mai­resse. En ef­fet, Chan­tal Rou­leau a an­non­cé peu après 19h, et ce dès l’ou­ver­ture de la séance, qu’elle de­vait quit­ter d’ur­gence pour des rai­sons fa­mi­liales. La conseillère de ville dans le dis­trict de Poin­teaux-Trembles Su­zanne Dé­ca­rie a donc pré­si­dé le conseil.

Le centre Rous­sin de Pointe-aux-Trembles a fait salle comble. Presque la to­ta­li­té des sièges étaient oc­cu­pés. Vingt-et-un ci­toyens se sont ins­crits à la pé­riode de ques­tions et de com­men­taires du pu­blic.

Char­lotte-Tas­sé, en­core et tou­jours

Quatre ci­toyens de la rue Char­lotte-Tas­sé se sont ins­crits pour ex­po­ser les pro­blèmes que le manque d’in­fra­struc­tures de leur rue oc­ca­sionne. Comme le rap­por­tait L’In­for­ma­teur le 11 août der­nier, la rue Char­lotte-Tas­sé, in­cor­po­rée dans le nou­veau pro­jet do­mi­ci­liaire Le Va­len­cia à Ri­vière-des-Prai­ries, est une rue de gra­vier. Le pro­mo­teur du pro­jet ne fe­ra pas les tra­vaux avant 2012.

Or, se­lon les ré­si­dents, ce der­nier a cou­pé court à toute col­la­bo­ra­tion de­puis cet ar­ticle. L’ar­ron­dis­se­ment af­firme quant à lui, par la voix de son di­rec­teur des tra­vaux pu­blics Gaé­tan Bé­gin, qu’il s’agit d’un pro­blème qui ne touche pas les com­pé­tences de l’ar­ron­dis­se­ment. « C’est un pro­blème entre les pro­mo­teurs et les gens [avec les­quels il a fait af­faire] », a-t-il dit. Le dossier de­meure ou­vert.

Pi­tous et mi­nous

Le quart des in­ter­ven­tions ont concer­né les ani­maux do­mes­tiques. Une première dame a af­fir­mé que la so­cié­té ne peut lais­ser les four­rières au sec­teur pri­vé, car celles-ci pro­fitent de la sur­po­pu­la­tion d'ani­maux aban­don­nés. Su­zanne Dé­ca­rie lui a ré­pon­du qu’elle croit que ce pro­blème est très sé­rieux. Elle a donc in­vi­té la dame à adres­ser ses do­léances à la Ville-centre.

Un autre ci­toyen a te­nu des pro­pos sur les ani­maux, mais sur la sur­po­pu­la­tion fé­line cette fois. Lui et des voi­sins ont pris en main cer­tains chats er­rants et les ont fait sté­ri­li­ser chez le vé­té­ri­naire. Son in­ter­ven­tion a été sui­vie par celle d’une ci­toyenne tra­vaillant dans une bou­tique spé­cia­li­sée dans la vente de nour­ri­ture et de pro­duits pour ani­maux. Cel­le­ci a af­fir­mé que les ci­toyens de­vaient se res­pon­sa­bi­li­ser et évi­ter d’ache­ter des ani­maux dont ils ne veulent pas s’oc­cu­per. À sa­voir s’il était pos­sible d’adop­ter un rè­gle­ment si­mi­laire à ce­lui de Ver­dun (qui oblige les pro­prié­taires d’ani­maux à se pro­cu­rer une li­cence), Mme Dé­ca­rie a ré­pon­du que c’était « tout à fait plau­sible ».

Réa­mé­na­ge­ments de parcs

Plu­sieurs contrats de ré­amé­na­ge­ment des parcs ont été oc­troyés à des firmes. Un pre­mier de 146 549,73 $ ser­vi­ra au ré­amé­na­ge­ment de ter­rains in­uti­li­sés en deux ter­rains de mi­ni-soc­cer au parc Da­niel-John­son, à Pointe-auxT­rembles. Cette ini­tia­tive de l’ar­ron­dis­se­ment fait suite aux de­mandes ac­crues de la po­pu­la­tion con­cer­nant des in­fra­struc­tures pour jouer au soc­cer.

Les es­paces verts sé­lec­tion­nés pour ce faire se­ront pro­fi­lés, on y ins­tal­le­ra des pui­sards, des bancs de joueurs et des buts. Le tout se­ra com­plé­té à la mi-juin 2012.

Au parc des Pins, à Pointe-aux-Trembles tou­jours, 619 120,82 $ se­ront al­loués au rem­pla­ce­ment des ins­tal­la­tions ré­créa­tives vé­tustes. Les coûts sont par­ta­gés à moi­tié avec la Ville-centre.

On y rem­pla­ce­ra la pis­cine par des jeux d’eau, le ter­rain de balle par un es­pace ga­zon­né mul­ti­fonc­tion­nel, on y ins­tal­le­ra de nouveaux mo­dules de jeux, des ap­pa­reils d’exer­cice pour adultes et des aires pour pique-ni­quer.

Un der­nier mon­tant de 756 815,69 $ se­ra uti­li­sé pour le ré­amé­na­ge­ment des aires de jeu des parcs poin­te­liers Gé­rard-Vaillan­court et Mar­gue­rite-Bour­geoys. En­vi­ron le tiers de cette somme se­ra as­su­mée par la Ville-centre.

Le pre­mier parc au­ra de nouveaux mo­dules plus lu­diques, plus d’éclai­rage, des tables pour pique-ni­quer et plus de vé­gé­ta­tion. Le se­cond au­ra quant à lui des jeux plus lu­diques, des bancs en pé­ri­phé­rie des aires de jeu, des clô­tures plus sé­cu­ri­taires, de nouveaux sen­tiers et plus de lam­pa­daires.

(Pho­to : ar­chives)

De nom­breux ci­toyens veulent des ré­gle­men­ta­tions plus ser­rées en ce qui concerne le droit de pos­sé­der des ani­maux do­mes­tiques.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.