Être au­dio­pro­thé­siste, pour réa­li­ser de pe­tits mi­racles

L'Informateur - - À VOTRE SANTÉ - (Source: Heb­do Concept)

Don­ner la chance à des gens ayant des pro­blèmes au­di­tifs d’en­tendre la voix de leurs proches, c’est ma­gique. Chaque jour, les au­dio­pro­thé­sistes réus­sissent ce tour de force. Voi­là un mé­tier gra­ti­fiant!

Les au­dio­pro­thé­sistes sont d’ailleurs de plus en plus en de­mande, en rai­son du vieillissement de la po­pu­la­tion, bien en­ten­du, mais aus­si de l’uti­li­sa­tion ac­crue des ba­la­deurs, sur­tout chez les jeunes qui écoutent leur mu­sique à un vo­lume éle­vé. À ce­la, il faut ajou­ter les jeunes en­fants qui naissent avec des pro­blèmes d’au­di­tion.

L’au­dio­pro­thé­siste doit évi­dem­ment être un fin com­mu­ni­ca­teur afin d’ex­cel­ler dans ce do­maine, car il n’est pas tou­jours évident de s’en­tre­te­nir avec des gens à l’ouïe dé­fi­ciente, donc li­mi­tés dans leur fa­çon d’in­ter­agir. De plus, il est es­sen­tiel de dé­mon­trer un in­té­rêt pour l’ana­to­mie, la bio­lo­gie ain­si que les nou­velles tech­no­lo­gies, car les ap­pa­reils évo­luent très ra­pi­de­ment, au rythme des avan­ce­ments tech­no­lo­giques.

L’au­dio­pro­thé­siste peut se dé­ni­cher un em­ploi au sein d’une com­pa­gnie spé­cia­li­sée, ou en­core lan­cer sa propre en­tre­prise. En­fin, son ex­per­tise se­ra la bien­ve­nue peu im­porte la ré­gion où il se trouve.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.