Une im­pres­sion de gran­deur

L'Informateur - - PASSION MAISON - (Source: Heb­do Concept)

Pour un in­té­rieur qui «res­pire», il suf­fit par­fois d’ap­por­ter quelques pe­tites mo­di­fi­ca­tions à notre dé­co­ra­tion, et le tour est joué.

Tout d’abord, pour agran­dir un es­pace, que ce soit une simple pièce ou tout un lo­ge­ment, on re­com­mande de pri­vi­lé­gier des lignes dis­con­ti­nues. Comment? On opte pour de grandes portes de pla­cards, plu­tôt que des fa­çades com­po­sées de mul­tiples ti­roirs, et on mise sur la dis­cré­tion, cô­té poi­gnées. On peut aus­si rem­pla­cer les portes clas­siques par des portes cou­lis­santes, qui res­te­ront dans la conti­nui­té du mur.

De plus, on tire pro­fit des ef­fets trompe-l’oeil des mi­roirs, tout en veillant à ne pas né­gli­ger la lu­mière. Au clas­sique pla­fon­nier cen­tral ou à un pro­jec­teur ha­lo­gène éblouis­sant, on pré­fé­re­ra donc des sources d’éclai­rage mul­tiples, que l’on dis­po­se­ra sur dif­fé­rents ni­veaux. Par exemple, on mé­lange lam­pa­daire haut, lampe sur un bu­reau, bou­gies et éclai­rage au ni­veau du sol. En mul­ti­pliant ain­si les es­paces de vie sur dif­fé­rents ni­veaux, on donne aus­si l’im­pres­sion de mul­ti­plier les vo­lumes. Un tel éclai­rage per­met­tra du même coup de mettre en va­leur l’ameu­ble­ment et les ob­jets dé­co­ra­tifs.

Les pein­tures brillantes ou se­mi-gla­cées don­ne­ront une im­pres­sion de gran­deur non né­gli­geable à une pièce, sur­tout si elle est sombre. On pense éga­le­ment à ins­tal­ler des meubles lé­gers et sans fio­ri­tures, à dif­fé­rentes hau­teurs. En­fin, s’il ne fal­lait re­te­nir qu’une seule chose en ma­tière d’agran­dis­se­ment, c’est qu’il est es­sen­tiel de maî­tri­ser le ma­riage des cou­leurs, tout comme le choix des meubles et des ma­té­riaux... puis de ran­ger!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.