Les mou­lures : un grand po­ten­tiel dé­co­ra­tif

L'Informateur - - PASSION MAISON - (Source: Heb­do Concept)

Les de­si­gners sont una­nimes : les mou­lures sont dé­sor­mais consi­dé­rées comme des élé­ments de dé­co­ra­tion aus­si im­por­tants que la pein­ture, les tis­sus de vos meubles et les ac­ces­soires. La ten­dance est si forte que les fa­bri­cants pro­posent de plus en plus des mou­lures dé­co­ra­tives fa­ciles à po­ser soi-même.

Il ne faut sur­tout pas croire que les mou­lures, of­fertes en bois de dif­fé­rentes es­sences et en MDF (fibre de bois), sont ré­ser­vées aux ap­par­te­ments an­ciens. De l’avis des dé­co­ra­teurs, il est pos­sible d’uti­li­ser ces élé­ments dans un in­té­rieur jeune et ori­gi­nal.

La ten­dance est aux mou­lures de grandes di­men­sions. Mais avant tout, c’est une ques­tion d’équi­libre. Par exemple, dans une pièce de 3 m sur 3 m, une mou­lure de 9 cm ha­bille­ra la pièce de la bonne fa­çon. Si la pièce est net­te­ment plus grande, une mou­lure plus grande convien­dra. Les mou­lures peuvent éga­le­ment être uti­li­sées pour abais­ser un mur trop haut. Il suf­fit alors de pla­cer une mou­lure à une quin­zaine de cen­ti­mètres du pla­fond.

Si vous dé­ci­dez de faire ce tra­vail vous­même, lais­sez d’abord vos mou­lures s’ac­cli­ma­ter du­rant un jour ou deux dans la pièce où elles se­ront fixées.

Un der­nier conseil : pour les mou­lures en bois franc, il est sug­gé­ré de les per­cer avant de les fixer afin d’évi­ter le fen­dille­ment, sur­tout si vous uti­li­sez un mar­teau plu­tôt qu’un com­pres­seur.

L’AVAN­TAGE Des mou­lures

La pose de mou­lures est un plus cô­té dé­co­ra­tion, mais vous évite aus­si de de­voir ti­rer des joints de plâtre aux coins des pla­fonds, ce qui vous per­met d’éco­no­mi­ser de l’ar­gent ou de ga­gner du temps!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.