Brèves du conseil

L'Informateur - - ACTUALITÉS - Fre­nett Sa­muel Le­duc- e sa­muel.le­duc-fre­nette@trans­con­ti­nen­tal.ca

Dans les brèves du conseil d’ar­ron­dis­se­ment pu­bliées la se­maine der­nière, il a sur­tout été ques­tion des an­nonces conte­nues dans l’ordre du jour. Nous pu­blions au­jourd’hui cer­taines orien­ta­tions com­prises dans le dis­cours de la mai­resse d’ar­ron­dis­se­ment Chan­tal Rou­leau lu en son ab­sence par la conseillère de ville dans le dis­trict de Pointe-aux-Trembles Su­zanne Dé­ca­rie.

Train de l’Est

Le dis­cours de la mai­resse a fait une large place au dos­sier du train de l’Est. Une mo­tion a été dé­po­sée au gou­ver­ne­ment du Qué­bec pour que ce­lui-ci pour­suive les ap­pels d’offres pour la por­tion mont­réa­laise des tra­vaux.

« […] les dé­pas­se­ments de coûts consta­tés par le gou­ver­ne­ment du Qué­bec ne sont pas liés à la por­tion mont­réa­laise, où les tra­vaux à faire ne sont que des “amé­lio­ra­tions ponc­tuelles” et des “tra­vaux mi­neurs” », est-il pré­ci­sé dans le dis­cours de la mai­resse.

Si le gou­ver­ne­ment dé­cide d’al­ler de l’avant, le train de l’Est pour­ra, se­lon les élus, faire la liai­son entre les gares de Pointe-aux- Trembles et cen­trale. Rap­pe­lons par ailleurs que l’avant-pro­jet du fu­tur Quar­tier de la gare Pointe-aux-Trembles, si­tué du cô­té nord de la rue Sher­brooke entre la voie fer­rée et la 52e Ave­nue, est tou­jours en pré­pa­ra­tion.

Col­lecte des or­dures

Le texte de Chan­tal Rou­leau se ter­mine en re­mer­ciant les ci­toyens de l’ar­ron­dis­se­ment pour leur pa­tience dans le dos­sier de la col­lecte des or­dures mé­na­gères. La fré­quence de col­lecte des or­dures mé­na­gères a ef­fet été ré­duite de deux à une fois par se­maine de­puis jan­vier 2011. Elle sou­ligne aus­si que la ma­jo­ri­té d’entre eux ont re­çu le nou­veau bac de re­cy­clage rou­lant ayant une ca­pa­ci­té de 360 litres.

À l’oc­ca­sion de la pé­riode de com­men­taires des membres du conseil, la conseillère de ville dans le dis­trict Ri­vière-des-Prai­ries Ma­ria Cal­de­rone a te­nu à pré­ci­ser que les ci­toyens, non-contents de cette ré­forme, ont été nom­breux à se plaindre à l’ar­ron­dis­se­ment. Il est à no­ter que Mme Cal­de­rone est membre du par­ti Union Mon­tréal et Mmes Rou­leau et Dé­ca­rie du par­ti Vi­sion Mon­tréal.

« Les gens sont fâ­chés avec cette nou­velle ten­dance à faire en­le­ver nos vi­danges une fois par se­maine, sur­tout du­rant les mois d’été, a-telle dit. C’était pé­nible. Pé­nible au point que le 311 [ le nu­mé­ro de té­lé­phone d’Ac­cès Mon­tréal] ne pre­nait plus de plaintes. Et que c’est ren­du que les gens font juste des com­men­taires, ils n’ouvrent plus de dos­siers. Alors j’ai­me­rais juste dire qu’à mon avis, ç’a été une er­reur. »

« Il y a eu des gens qui sont moins contents par rap­port à la col­lecte sé­lec­tive pour l’été parce qu’il y a des en­droits qui sont un pe­tit peu pro­blé­ma­tiques, a en­suite concé­dé Mme Dé­ca­rie. Mais je pense qu’il y a plus de po­si­tif que de né­ga­tif. Mais où il y a des pro­blèmes, ef­fec­ti­ve­ment, l’ar­ron­dis­se­ment est en train de re­gar­der à prendre des moyens pour que ça aille mieux. »

Piste cy­clable du bou­le­vard Gouin

Dans un autre ordre d’idée, lors du conseil de ville du 22 août, à l’hô­tel de ville de Mon­tréal, la Prai­ri­voise Co­rinne Tas­tayre a in­ter­pel­lé le maire Gé­rald Trem­blay quant à la désué­tude de la piste cy­clable du bou­le­vard Gouin entre les au­to­routes 25 et 40. Ce tron­çon de 12 km se­rait se­mé d’em­buches, comme ces 97 po­teaux élec­triques qu’elle dit avoir dé­nom­brés au mi­lieu du che­min.

Mi­chel Bis­son­net, qui est res­pon­sable des trans­ports au co­mi­té exé­cu­tif, a pris la pa­role à la place du maire. Il a ci­té l’ar­ticle de L’In­for­ma­teur du 9 août dans le­quel Mme Tas­tayre fait état de la si­tua­tion.

« Ce que vous dites des po­teaux d’Hy­droQué­bec, c’est pro­blé­ma­tique, il n’y a pas de doutes là-des­sus, a-t-il as­su­ré. Nous pen­sons que l’en­fouis­se­ment des fils pour­rait pro­cu­rer des avan­tages, non seule­ment aux cy­clistes, mais à Hy­dro et à l’ar­ron­dis­se­ment. » Il a aus­si af­fir­mé avoir de­man­dé à la di­rec­tion des trans­ports d’en­tre­prendre des dé­marches avec la so­cié­té d’État. Se­lon une étude dont il a don­né peu de dé­tails, les coûts d’en­fouis­se­ment d’un km de fil élec­trique sont de l’ordre de 3,3 mil­lions $.

Il a conclu son in­ter­ven­tion en fé­li­ci­tant Mme Tas­tayre, car une « pé­ti­tion de 3 500 [ noms], ça ac­com­pagne bien votre de­mande. »

Mme Rou­leau s’est pour sa part pro­non­cée en fa­veur de la ré­fec­tion de la piste cy­clable. « Ma po­si­tion est qu’il faut en­tre­prendre des né­go­cia­tions avec Hy­dro-Qué­bec », a-t-elle men­tion­né.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.