Bé­né­vole dès l’ado­les­cence

L'Informateur - - VIE DE QUARTIER - Sa­muel Le­duc-Fre­nette sa­muel.le­duc-fre­nette@trans­con­ti­nen­tal.ca

Les 19, 20 et 21 août der­nier, une quin­zaine de jeunes Mon­tréa­lais se sont réunis à Ri­mous­ki pour cau­ser bé­né­vo­lat. Par­mi ceux-ci se trou­vait Ade­line Gri­go­res­cu, 17 ans. Fière de cette fin de se­maine de for­ma­tion, elle tente main­te­nant d’ino­cu­ler le goût du bé­né­vo­lat aux jeunes qui l’en­tourent.

« J’ai com­men­cé à faire du bé­né­vo­lat parce que c’est l’école qui nous obli­geait à faire un mi­ni­mum d’heures pour le pro­gramme in­ter­na­tio­nal, dit-elle tout de go. Et par la suite, comme j’ai­mais l’idée d’ai­der les autres, je me suis dit que ça n’al­lait pas me faire de mal de m’im­pli­quer da­van­tage dans la so­cié­té. »

Son pre­mier contact avec le bé­né­vo­lat re­monte à une col­lecte de fonds or­ga­ni­sée par les pom­piers de La­val vi­sant à of­frir ca­deaux et nour­ri­ture pour la Fête de Noël de 500 en­fants. Elle a par la suite ac­cu­mu­lé d’autres ex­pé­riences dans des lave-au­tos ou des gar­de­ries.

Si l’élève de cin­quième se­con­daire vou­lait d’abord s’im­pli­quer pour ré­pondre aux exi­gences de son pro­gramme d’études, l’oc­ca­sion de par­ti­ci­per à une fin de se­maine avec d’autres bé­né­voles de son âge lui est ap­pa­rue comme une fa­çon d’amé­lio­rer ses ha­bi­li­tés so­ciales.

« Mon frère tra­vaillait au [centre des jeunes] L’Es­cale, et quand je me cher­chais un tra­vail et que je n’en ai pas trou­vé, il m’a conseillé d’al­ler à L’Es­cale pour être as­pi-ani­ma­teur. On fait du bé­né­vo­lat dans le but l’an­née sui­vante d’avoir les com­pé­tences né­ces­saires pour de­ve­nir ani­ma­teur. »

Il s’est avé­ré que L’Es­cale, en col­la­bo­ra­tion avec le Ser­vice bé­né­vole de l’Est de Mon­tréal (le SBEM est, entre autres, ac­tif à Ri­vière-desP­rai­ries), Jeu­nesse au so­leil et Ga­rages des jeunes de Mer­cier-Est, or­ga­ni­sait jus­te­ment une fin de se­maine ci­toyenne du­rant l’été. Ade­line leur a sou­mis sa can­di­da­ture et a été choi­sie.

« C’est un re­grou­pe­ment de jeunes qui de­vaient au dé­part échan­ger sur le bé­né­vo­lat, ex­plique Fim­ba Tan­koa­no, agent de dé­ve­lop­pe­ment au SBEM [main­te­nant de­ve­nu Ac­cès bé­né­vo­lat]. L’idée c’était jus­te­ment d’avoir des jeunes qui ont de l’ex­pé­rience et des jeunes qui n’en ont pas du tout pour ame­ner un dé­bat plus pro­fond et d’ame­ner par la suite ces jeunes-là à adhé­rer au mou­ve­ment bé­né­vole.

« Le but, c’était de créer un ré­seau de jeunes am­bas­sa­deurs bé­né­voles. Alors, avant de créer ce ré­seau, il fal­lait créer une com­mu­nau­té. »

On veut que ces jeunes de­viennent des pairs édu­ca­teurs, ajoute-t-il.

Il s’agit d’un pro­jet pi­lote dont l’or­ga­ni­sa­tion re­po­sait sur les or­ga­nismes et les jeunes.

L’après Ri­mous­ki

« On a vrai­ment ap­pris en l’es­pace de trois jours à se par­ler, com­mu­ni­quer, se com­prendre, faire face à des en­jeux as­sez com­plexes, trou­ver des so­lu­tions, ap­prendre à connaître l’autre avant de ju­ger, in­dique Ade­line. C’était vrai­ment in­té­res­sant. »

Les jeunes ont d’ailleurs créé une page Fa­ce­book pour conti­nuer à échan­ger sur leur ex­pé­rience et à com­mu­ni­quer leur pas­sion à leurs amis.

Don­ner le goût du bé­né­vo­lat

En plus de la fin de se­maine ci­toyenne, le SBEM a or­ga­ni­sé un tour­noi de basket-ball à la mi-sep­tembre à l’école se­con­daire LouisRiel. Huit équipes étaient par­rai­nées par au­tant d’or­ga­nismes com­mu­nau­taires. Le but de cette deuxième édi­tion du tour­noi de basket-ball Loo­nie Tune était de sen­si­bi­li­ser les jeunes à l’im­por­tance de par­ti­ci­per à la vie com­mu­nau­taire et de faire du bé­né­vo­lat.

Cette an­née en­core, une Chaîne des bé­né­voles d’ici et d’ailleurs de­vrait être or­ga­ni­sée au dé­but du mois de dé­cembre. Il s’agi­ra pour les or­ga­ni­sa­teurs de for­mer une chaîne hu­maine avec le plus de bé­né­voles pos­sibles afin de pro­mou­voir cette forme d’en­traide au­près de la po­pu­la­tion en gé­né­ral.

(Pho­to : Ala­rie Pho­tos)

Ade­line Gri­go­res­cu, 17 ans, a par­ti­ci­pé à une fin de se­maine ci­toyenne du­rant la­quelle des jeunes se sont réunis pour par­ler de bé­né­vo­lat.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.