La fran­chise se­ra en ondes cet hi­ver sur V

10 en­tre­pre­neurs en herbe re­cher­chés

L'Informateur - - VIE DE QUARTIER - Ève Le­may re­dac­tion_est@trans­con­ti­nen­tal.ca

Une té­lé­réa­li­té met­tant en ve­dette des gens qui ont la bosse des af­faires se­ra en ondes dès fé­vrier 2012 à V. Les Rô­tis­se­ries St-Hu­bert et V sont à la re­cherche d’as­pi­rants en­tre­pre­neurs pour l’émis­sion La fran­chise.

Le ga­gnant de cette té­lé­réa­li­té rem­por­te­ra les moyens fi­nan­ciers d’ac­qué­rir une fran­chise St-Hu­bert Ex­press. Le nou­vel en­tre­pre­neur re­ce­vra une mise de fonds de 150 000$ et un en­dos­se­ment de prêt pour la ba­lance du mon­tant.

«Beau­coup de gens sont des en­tre­pre­neurs dans l’âme, mais quand on n’a pas les moyens fi­nan­ciers de se par­tir en af­faires c’est dif­fi­cile de me­ner à terme un pro­jet », a ex­pli­qué l’ani­ma­trice de l’émis­sion, Isa­belle Ma­ré­chal. Elle a sou­li­gné que ce prix est d’au­tant plus ex­cep­tion­nel puis­qu’en ce mo­ment il n’y a au­cune fran­chise St-Hu­bert Ex­press dis­po­nible.

« Nous re­cher­chons des can­di­dats avec du coeur au ventre, qui fe­ront preuve de pas­sion, de vo­lon­té et d’ap­ti­tudes pour de­ve­nir un des 75 fran­chi­sés St-Hu­bert », a in­di­qué Da­niel Cou­si­neau, pré­sident des Rô­tis­se­ries St-Hu­bert. « On veut des gens vrai­ment pas­sion­nés, la sauce St-Hu­bert, il faut que ça coule dans les veines », s’est-t-il ex­cla­mé.

Les 10 par­ti­ci­pants sé­lec­tion­nés ne se­ront pas né­ces­sai­re­ment des étu­diants en ad­mi­nis­tra­tion ou des gens d’af­faires, mais des per­sonnes choi­sies pour leur ca­pa­ci­té à in­car­ner des va­leurs po­si­tives très chères à V et aux Rô­tis­se­ries St-Hu­bert.

Des dé­fis at­tendent les concur­rents

Le vain­queur de­vra tra­vailler très fort dans les dix émis­sions d’une heure pour mé­ri­ter son prix. Les ap­pren­tis s’af­fron­te­ront dans di­verses com­pé­ti­tions sur le ter­rain. Ils de­vront dé­mon­trer au ju­ry qu’ils pos­sèdent toutes les qua­li­tés pour me­ner avec ai­sance une fran­chise St-Hu­bert Ex­press.

L’iden­ti­té des juges se­ra dé­voi­lée pro­chai­ne­ment et chaque se­maine un juge in­vi­té conseille­ra les can­di­dats; il pour­ra par exemple s’agir de gens d’af­faires connus. Chaque se­maine un des can­di­dats se­ra éli­mi­né.

Le choix de l’ani­ma­trice de La fran­chise sem­blait al­ler de soi pour le pro­duc­teur Mi­chel Bis­son­nette, pré­sident de Zone 3.

Dé­ten­trice d’un MBA, Isa­belle Ma­ré­chal opère une com­pa­gnie de pro­duc­tion ain­si qu’une en­tre­prise d’agroa­li­men­taire avec son conjoint. Celle qui a dé­jà ani­mé une autre té­lé­réa­li­té, Loft Sto­ry, af­firme avoir gran­di dans une fa­mille où tout le monde bras­sait des af­faires.

Maxime Ré­millard, co­pré­sident et chef de la di­rec­tion de V se dit très fier de re­mettre ce prix très pres­ti­gieux dans une émis­sion ori­gi­nale qué­bé­coise.

Les per­sonnes in­té­res­sées peuvent s’ins­crire jus­qu’au 23 oc­tobre sur le site de V au www.vtele.ca ou des Rô­tis­se­ries St-Hu­bert au www.st-hu­bert.com.

(Pho­to : Ève Le­may)

Mi­chel Bis­son­nette, pré­sident de Zone 3, Da­niel Cou­si­neau, pré­sident des Rô­tis­se­ries St-Hu­bert, l’ani­ma­trice Isa­belle Ma­ré­chal et Maxime Ré­millard, chef de la di­rec­tion de V.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.