Au­di A5/S5 2013 Pour­quoi chan­ger une bonne re­cette

L'Informateur - - GRANDS DOSSIERS - Be­noit Cha­rette Fiche tech­nique Be­noit Cha­rette est co-pro­prié­taire et ré­dac­teur en chef de l’An­nuel de l’Au­to­mo­bile 2012. On peut éga­le­ment l’en­tendre à l’émis­sion Du­tri­zac, l’après-mi­di tous les ven­dre­dis à 14 :05 sur les ondes du 98,5 fm à Mon­tréal,

Je­rez, Es­pagne le gé­ni­teur de la très suave A5, Wal­ter DaSil­va avait lui même ad­mis avoir réus­si son plus beau mo­dèle de voi­ture lors de la pré­sen­ta­tion de l’A5, en 2007. L’équipe sty­lis­tique char­gée de re­faire une beau­té s’est donc conten­tée de quelques re­touches bien ci­blées. Pas ques­tion de chan­ger une voi­ture qui se vend comme des pe­tits pains chauds. Au­di a ven­du plus de 330 000 A5 de­puis ses dé­buts en élar­gis­sant constam­ment la gamme. Le mo­dèle que nous avons es­sayé en Es­pagne est un 2012 qui ar­rive le mois pro­chain chez les conces­sion­naires eu­ro­péens. Il vien­dra au Ca­na­da à la fin du 2e tri­mestre l’an pro­chain (juin ou juillet) pro­ba­ble­ment comme mo­dèle 2013.

Un nou­veau sou­rire

Comme nous le di­sions plus tôt, pas ques­tion de mé­ta­mor­phose au cha­pitre du style. La plus grande mo­di­fi­ca­tion est à l’avant où les op­tiques adaptent le re­gard plus me­na­çant qui est de­ve­nu la marque de com­merce des autres pro­duits de la marque. Les lignes sont lé­gè­re­ment raf­fer­mies, mais le style gé­né­ral de­meure le même. L’A5 est tou­jours of­ferte en ver­sion cou­pé et ca­brio­let à toit souple avec une ver­sion S5 et plus tard à l’au­tomne une ver­sion RS5 en cou­pé seule­ment avec 450 che­vaux et le seul V8 de la fa­mille. Les Eu­ro­péens pro­fitent d’une ver­sion Sport­back à 5 portes qui ne tra­ver­se­ra pas ce cô­té-ci de l’At­lan­tique.

Une gamme de mo­teurs sim­pli­fiée

Avec cette mise à jour, Au­di en a aus­si pro­fi­té pour sim­pli­fier son offre. Plus que deux mo­teurs of­ferts. D’entrée de gamme vous pour­rez choi­sir le 4 cy­lindres 2,0 litres tur­bo TFSI de 211 che­vaux avec une boîte ma­nuelle à six rap­ports ou au­to­ma­tique à huit rap­ports. La ver­sion S5 se­ra quant à elle pour­vue d’un V6 à com­pres­seur de 3 litres et dé­li­vrant 333 che­vaux. Adieu le sym­pho­nique V8 de la ver­sion cou­pé, il fau­dra al­ler du cô­té de la RS5 pour sa­tis­faire son ap­pé­tit pour les notes gut­tu­rales des V8 al­le­mand. Le 0 à 100 km/h est at­teint en 4,9 se­condes et si le V6 com­pres­sé n’a pas la voix de ba­ry­ton du V8 (sic), il ré­pond avec en­thou­siasme aux sol­li­ci­ta­tions se per­met même d’éruc­ter un pe­tit rot dans la ligne d’échap­pe­ment à chaque chan­ge­ment de rap­ports de la boîte S-Tro­nic (double em­brayage) à 7 vi­tesses. Tous les mo­teurs ont été re­vus et tous sont équi­pés de l’in­jec­tion di­recte, d’un Start & Stop, l’en­jeu a été de di­mi­nuer les va­leurs de consom­ma­tion et d’émis­sions tout en op­ti­mi­sant les per­for­mances, une pré­ro­ga­tive qui n’échappe plus à per­sonne main­te­nant.

Un ha­bi­tacle à l’image de la grande A6

Au­di est un chef de file en ma­tière de tech­no­lo­gie et un exemple à suivre pour la fi­ni­tion in­té­rieure. Donc, pas ques­tion d’être à la traîne lors­qu’il s’agit de pré­sen­ta- tion dans l’ha­bi­tacle. L’A5 pro­fite donc des ré­centes in­no­va­tions de l’A6 pour faire aus­si une mise à jour tech­no­lo­gique. Du nou­veau sys­tème d’in­fo­di­ver­tis­se­ment MMI avec pe­tite mol­lette plus dis­crète pour la na­vi­ga­tion (en op­tion) au disque dur de 60 gi­ga-oc­tets et l’écran cou­leur qui passe à 7 pouces. La sé­cu­ri­té ac­tive est ren­for­cée avec le ré­gu­la­teur de vi­tesse ac­tif (avec ra­dar), un dis­po­si­tif frei­nant au­to­ma­ti­que­ment la voi­ture sous les 30 km/h lors­qu’un dan­ger de col­li­sion est dé­tec­té, le « Ac­tive Lane As­sist » qui agit sur la di­rec­tion lorsque vous dé­viez in­vo­lon­tai­re­ment de votre bande… , un bi­dule qui m’énerve sin­gu­liè­re­ment, car à chaque fois que vous chan­gez de voie sur l’au­to­route sans mettre votre cli­gno­tant, une vi­bra­tion se fait sen­tir dans le vo­lant pour vous in­di­quer que vous avez chan­gé de voie. Une op­tion qui ne m’in­té­resse nul­le­ment. On note aus­si quelques in­ser­tions d’alu­mi­nium sup­plé­men­taire qui ajoute une touche de classe. Pour le reste, l’ap­proche Au­di se­ra fa­mi­lière aux ha­bi­tués de la mai­son.

Souple et cos­taud

Peu im­porte le mo­dèle à l’es­sai, la conduite est souple et les per­for­mances à la hau­teur. Un bé­mol tou­te­fois con­cer­nant la nou­velle di­rec­tion élec­tro­mé­ca­nique qui ne nous a pas convain­cus. Si la pré­ci­sion n’est pas re­mise en cause, sa com­mu­nion avec la route n’est pas aus­si bonne que la di­rec­tion hy­drau­lique, c’est un brin su­per­fi­ciel. L’Au­di Se­lect pro­pose main­te­nant cinq modes de conduite : Ef­fi­cient (éco­no­mie), Com­fort, Au­to, Sport et In­di­vi­dual (qui per­met de se concoc­ter des ré­glages sur me­sure). En fonc­tion du mode sé­lec­tion­né, l’élec­tro­nique adapte la ré­ponse à l’ac­cé­lé­ra­teur, la ges­tion de la boîte de vi­tesses, l’as­sis­tance de di­rec­tion ain­si qu’une foule de pa­ra­mètres. Le mode Sport est ce­lui qui a ré­pon­du le mieux à nos at­tentes sur les routes in­vi­tantes de l’An­da­lou­sie. Pour une uti­li­sa­tion au quo­ti­dien le 2,0 litres Tur­bo ne dé­çoit pas, il n’a pas le oumph ! du V6 com­pres­sé, mais votre bud­get car­bu­rant ne se­ra pas le même. La ver­sion S5 dis­tille d’abord le bon goût et la sou­plesse avant d’être une bête de route, un rôle qui se­ra ré­ser­vé à la RS5 dans quelques mois.

Conclu­sion

Pour tous ceux qui dé­si­rent un équi­libre qui frise la per­fec­tion entre confort et per­for­mance dans une robe qui ne laisse per­sonne in­dif­fé­rent, l’A5 conti­nue d’of­frir un des cou­pés et ca­brio­lets les plus per­ti­nents de sa ca­té­go­rie. Il ne manque qu’un mo­teur Die­sel et ce se­rait presque par­fait.

Forces

Ligne sé­dui­sante Tech­no­lo­gie de pointe Com­por­te­ment rou­tier ef­fi­cace Confort Mo­teurs sobres et per­for­mants

Fai­blesses

Di­rec­tion su­per­fi­cielle Op­tions nom­breuses et oné­reuses On s’en­nuie tout de même du V8 dans la S5

Mo­teur

L4 2,0 L Tur­bo DACT, 211 ch à 5300 tr/ min Couple 258 lb-pi de 1500 à 4200 tr/min Trans­mis­sion : ma­nuelle à six rap­ports et au­to­ma­tique à huit rap­ports 0-100 km/h : 6,5 s Vi­tesse maxi­male : 245 km/h Consom­ma­tion (100 km) 8,0 l (oc­tane 91) (S5) V6 3,0 l DACT, 333 ch à 5500 tr/min Couple 315 lb-pi à 3000 tr/min Trans­mis­sion : au­to­ma­tique à 7 rap­ports avec­mode ma­nuel 0-100 km/h 4,9 s Vi­tesse maxi­male 250 km/h Consom­ma­tion (100 km) 9,7 loc­tane 91)

Autres com­po­santes

Sé­cu­ri­té ac­tive freins ABS, ré­par­ti­tion élec­tro­nique de force de frei­nage, as­sis­tance au frei­nage, an­ti­pa­ti­nage, contrôle de sta­bi­li­té élec­tro­nique Sus­pen­sion avant/ar­rière in­dé­pen­dante Freins avant/ar­rière disques Di­rec­tion à cré­maillère, as­sis­tée

Pneus

A5: P225/50R17 S5: P245/40R18

Di­men­sions

Em­pat­te­ment 2751 mm Lon­gueur : 4626 mm Lar­geur 1854 mm Hau­teur : 1372 mm Poids : A5 :1550 kg, S5 : 1675 kg Dia­mètre de bra­quage 11,4 m Coffre : ber­line- 455 litres, ca­brio- 380 litres Ré­ser­voir de car­bu­rant 61 l

Prix : Été 2012

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.