Mettre fin à la dis­cri­mi­na­tion

L'Informateur - - LA UNE - Jo­sianne Des­jar­dins jo­sianne.des­jar­dins@trans­con­ti­nen­tal.ca

Se di­sant vic­time de dis­cri­mi­na­tion par ses col­lègues mas­cu­lins, une me­nui­sière brise le si­lence et in­vite ses consoeurs du do­maine de la construc­tion à dé­non­cer leurs mau­vaises condi­tions de tra­vail sur le web.

Ka­ryne Pré­gent, une ré­si­dente de Ri­viè­redes-Prai­ries, est de­ve­nue re­pré­sen­tante syn­di­cale en condi­tion fé­mi­nine pour la CSN- Construc­tion après avoir vé­cu des ex­pé­riences de tra­vail dé­ce­vantes.

La me­nui­sière ra­conte qu’elle de­vait en­cais­ser les blagues sa­laces ou « dé­gra­dantes » de ses col­lègues sur le chan­tier. Un jour, elle au­rait même re­trou­vé un des­sin mo­queur d’elle dans les toi­lettes.

« J’ai le sens de l’hu­mour, mais ça de­ve­nait trop. C’était de la pure pro­vo­ca­tion », dé­plo­ret-elle. Même avec plus de dix ans d’ex­pé­rience dans le mé­tier, Mme Pré­gent dit qu’elle se re­trou­vait constam­ment à exé­cu­ter des « tâches de dé­bu­tant ».

« Je de­vais pas­ser le ba­lai ou en­core po­ser de la laine. On me di­sait que j’étais trop pe­tite pour trans­por­ter de l’équi­pe­ment lourd. En n’ayant ja­mais l’oc­ca­sion de pra­ti­quer mon mé­tier, je n’ai ja­mais pu pas­ser mon exa­men de com­pa­gnon », dé­plore-t-elle.

« Bou­cher les trous »

En cu­mu­lant les pe­tits contrats, la re­cherche d’em­ploi a tou­jours été à re­com­men­cer pour Mme Pré­gent. Et dans des cir­cons­tances par­fois hu­mi­liantes.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.