Rivière-des-Prai­ries

L'Informateur - - ACTUALITÉS -

Manque de res­sources bud­gé­taires

La mai­resse de l’ar­ron­dis­se­ment Rivière-desP­rai­ries— Pointe- aux- Trembles, Chan­tal Rou­leau, a te­nu en dé­but de séance à dé­fendre les pré­vi­sions bud­gé­taires de son ad­mi­nis­tra­tion pour 2012.

Adop­té le 20 oc­tobre de­vant une salle presque vide, le bud­get de 2012 de 59 599 500 $ est qua­si iden­tique à ce­lui de l’an­née cou­rante.

« On a le même bud­get d’opé­ra­tion de­puis dix ans, a-t-elle af­fir­mé. Ima­gi­nez que votre bud­get d’épi­ce­rie se­rait le même de­puis dix ans. Le prix de la pinte de lait a chan­gé de­puis quelques an­nées. »

Qui plus est, les al­lo­ca­tions de fonc­tion­ne­ment don­nées par la Ville-centre ne ré­pondent pas « aux be­soins que nous avons, consi­dé­rant que nous avons un ar­ron­dis­se­ment qui est en dé­ve­lop­pe­ment, en crois­sance, une po­pu­la­tion qui gran­dit. »

Pour ar­ri­ver à bou­cler son bud­get, la mai­resse s’en­or­gueillit de trois choses : d’ar­ri­ver à main­te­nir le même ni­veau de ser­vices aux ci­toyens, de ma­jo­rer l’en­ve­loppe bud­gé­taire aux or­ga­nismes com­mu­nau­taires de 4 % et de ne pas suivre l’exemple d’autres ar­ron­dis­se­ments qui, comme le maire de Mont­réal Gé­rald Trem­blay le leur a sug­gé­ré, im­posent une taxe lo­cale.

Elle a aus­si te­nu à rap­pe­ler que le maire Trem­blay avait dé­jà aug­men­té la taxe fon­cière et la taxe d’eau.

Une ci­toyenne, pré­si­dente des Amis de la culture, s’est plaint du « désen­ga­ge­ment » de la mai­resse Rou­leau en culture. L’In­for­ma­teur rap­porte en page 3 que la mai­son Beaudry, la mai­son du Bon Temps et le Vieux-Mou­lin se­ront fer­més en 2012.

« Comment ex­pli­quer, qu’en temps bud­gé­taire dif­fi­cile, pré­caire, vous of­frez 4% d’aug­men­ta­tion. Je ne com­prends pas. Pour moi, il y a comme une in­co­hé­rence. Est-ce que c’est la bonne an­née pour faire ça? Est-ce que ce 4% là au­rait pu ser­vir à lais­ser ou­verte la mai­son Beaudry ou la mai­son du Bon Temps ou le fa­meux Mou­lin? »

« Je crois que oui », a ré­pon­du Mme Rou­leau. Il ap­pert, se­lon elle, que cette in­dexa­tion était de­man­dée de­puis long­temps, et que ces fer­me­tures sont tem­po­raires.

Dé­lé­ga­tion de la mai­son des jeunes

Six jeunes qui fré­quentent la mai­son des jeunes de Rivière-des-Prai­ries sont ve­nus faire part de leurs sug­ges­tions pour amé­lio­rer l’offre de ser­vices qui leur est des­ti­née.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.