Pro­fes­sion de foi

L'Informateur - - ACTUALITÉS - (S.L.-F.)

De l’aide d’Ita­lie

Un jour, un cou­sin d’Ita­lie lui lance une in­vi­ta­tion toute par­ti­cu­lière : il veut que M. Di Nar­zo vienne pas­ser un mo­ment par­mi les frères d’une congré­ga­tion ro­maine. La seule condi­tion est qu’il doit al­ler cher­cher des billets d’avion chez un prêtre de Mon­tréal. Nous sommes en 1998.

« Je n’al­lais pas du tout à l’église. J’y étais al­lé quelques fois comme ça par tra­di­tion plus que par croyance. Je croyais en Dieu, mais ce n’était pas un dieu pré­cis, pré­cise le Prai­ri­vois.

« J’avais vrai­ment le look d’un gars de rue. Je me di­sais en al­lant vers le prêtre que c’est sûr qu’il al­lait me ju­ger. Comme tout le monde qui me voit dans la rue me juge, lui aus­si va me ju­ger. »

Si M. Di Nar­zo re­fuse dans un pre­mier temps, il fi­nit par ac­cé­der à la de­mande de son cou­sin. Il se rend chez le prêtre le len­de­main de son bal des fi­nis­sants. S’en­suit une conver­sion in­at­ten­due.

« Le prêtre a eu un com­por­te­ment com­plè­te­ment contraire à ce à quoi je m’at­ten­dais. Il m’a ac­cueilli à bras ou­verts et il m’a dit les pa­roles sui­vantes : bien­ve­nue chez toi, se re­mé­more-t-il.

« En deux se­condes, j’ai com­pris que c’était l’amour que j’avais tou­jours re­cher­ché, mais pas l’amour du prêtre. […] J’ai comme eu vrai­ment une com­pré­hen­sion que c’était l’amour de Dieu, l’amour de Dieu qui ve­nait me tou­cher. Et ç’a été fort comme ex­pé­rience. À par­tir de ce jour-là, ma vie a chan­gé. »

Au to­tal, M. Di Nar­zo est de­meu­ré huit ans et de­mi dans sa com­mu­nau­té mo­nas­tique en pé­ri­phé­rie de Rome. Il y a même fait l’équi­valent d’un bac­ca­lau­réat en phi­lo­so­phie, un préa­lable avant de de­ve­nir prêtre.

Il est re­ve­nu en­suite à Mon­tréal pour sa mère, qui avait une san­té pré­caire. Il en a alors pro­fi­té pour faire un bac­ca­lau­réat en théo­lo­gie au Grand Sé­mi­naire de Mon­tréal. Vou­lant re­tour­ner en Ita­lie, ses su­pé­rieurs lui ont plu­tôt sug­gé­ré, après ses études, d’oeu­vrer au sein du dio­cèse de Val­ley­field. Une mis­sion qu’il a re­jointe aus­si­tôt.

Sa nou­velle vo­ca­tion : prê­cher la bonne nou­velle

D’une vie as­cé­tique et « ré­gu­lière », M. Di Nar­zo au­ra fi­na­le­ment pas­sé du cô­té du cler­gé sé­cu­lier, qui vit par­mi la po­pu­la­tion en gé­né­ral. Il pour­ra ain­si mettre de l’avant ses ta­lents de com­mu­ni­ca­teur.

Il croit que la vie dure qu’il a me­née l’ai­de­ra aus­si à com­prendre da­van­tage les pro­blèmes des autres. « Ça m’ap­porte une com­pré­hen­sion pour les dif­fi­cul­tés des gens. Parce que moi-même mes pa­rents étaient sé­pa­rés, il y a eu des luttes en fa­mille, etc. »

Le fait d’être la plus jeune re­crue du dio­cèse si­tué à Sa­la­ber­ry-de-Val­ley­field est un autre bien­fait.

« Les avan­tages jus­te­ment c’est d’être plus proche des jeunes, parce qu’il ne faut pas le nier, il manque de jeunes dans nos églises. Sou­vent on parle du manque de prêtres. Mais il manque beau­coup, beau­coup, beau­coup de jeunes dans nos églises. Nos églises sont rem­plies de per­sonnes plus âgées.

« Je peux com­prendre da­van­tage les jeunes d’au­jourd’hui. Je suis plus proche des mé­dias so­ciaux, in­dique-t-il. Je tra­vaille avec un iP­hone, je tra­vaille avec un iPad. Moi, sans in­for­ma­tique, je ne fonc­tionne pas trop. »

En at­ten­dant peut-être de de­ve­nir cu­ré, M. Di Nar­zo de­meure vi­caire à la ba­si­lique-ca­thé­drale Sainte-Cé­cile. Le dé­pu­té de LaFon­taine To­ny To­mas­si a été for­mel­le­ment ac­cu­sé de fraude et d’abus de confiance en­vers le gou­ver­ne­ment au pa­lais de jus­tice de Qué­bec le lun­di 14 no­vembre en ma­ti­née. Ce der­nier étant ab­sent, une avo­cate man­da­tée par ses avo­cats Pierre Pou­part et Jo­seph La Leg­gia est al­lée le re­pré­sen­ter. M. To­mas­si n’a en­core émis au­cun com­men­taire et en­tend se pré­va­loir de son droit à la pré­somp­tion d’in­no­cence. La par­tie re­pré­sen­tant l’ex-mi­nistre libéral se re­trou­ve­ra avec la Couronne de­vant le juge le 10 jan­vier.

(Pho­to : Joa­nie Le­brun)

Le Prai­ri­vois Ni­co­la Di Nar­zo a été or­don­né prêtre le ven­dre­di 11 no­vembre dans le dio­cèse de Val­ley­field.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.