La ra­quette, un plai­sir à la portée de tous

L'Informateur - - ACTIVITÉS - (Source: Tex­tuel Plus)

La ra­quette a long­temps été la fa­çon la plus ef­fi­cace de se dé­pla­cer à pied dans la neige, tout par­ti­cu­liè­re­ment dans la neige épaisse. De nos jours, elle est da­van­tage consi­dé­rée comme un loi­sir que comme un moyen de lo­co­mo­tion. Qu’à ce­la ne tienne; cette vé­né­rable ac­ti­vi­té de­meure en­core au­jourd’hui un plai­sir pour les ama­teurs de plein air, un plai­sir par sur­croît à la portée de tous. La ra­quette consti­tue sans doute l’un des plus an­ciens moyens de lo­co­mo­tion dans les contrées en­nei­gées. Plu­sieurs his­to­riens pensent que son in­ven­tion re­mon­te­rait à plus de 4 000 ans!

Très ré­pan­dues chez les In­diens d’Amé­rique, les ra­quettes ont long­temps été fa­bri­quées de ma­nière tra­di­tion­nelle, avec une bande de bois in­cur­vée, à l’in­té­rieur de la­quelle on ten­dait un maillage fait de la­nières de cuir. Au­jourd’hui tou­te­fois, les ma­té­riaux contem­po­rains comme l’alu­mi­nium, le ny­lon et les plas­tiques ont pris la re­lève pour rendre les ra­quettes mo­dernes plus lé­gères, moins en­com­brantes et plus per­for­mantes. Du même coup, leur uti­li­sa­tion est de­ve­nue en­core plus fa­cile et en­core plus agréable.

Après avoir per­du de sa po­pu­la­ri­té au pro­fit d’autres sports d’hi­ver comme le ski, la ra­quet- te re­vient en force de­puis quelques an­nées, no­tam­ment en rai­son de son ca­rac­tère ac­ces­sible et peu coû­teux. En ef­fet, le coût d’une paire de ra­quettes de­meure re­la­ti­ve­ment mo­deste et on peut pra­ti­quer cette ac­ti­vi­té à peu de frais dans une foule d’en­droits. On trouve même dans plu­sieurs ré­gions et parcs na­tio­naux du pays des sen­tiers spé­cia­le­ment pré­vus pour la pra­tique de la ra­quette, per­met­tant ain­si d’in­té­res­santes ex­cur­sions en na­ture en même temps que la dé­cou­verte de pay­sages sou­vent gran­dioses.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.