Un gala pour fi­nan­cer une ré­si­dence pour per­sonnes âgées

L'Informateur - - VIE DE QUARTIER - Sa­muel Le­duc-Fre­nette sa­muel.le­duc-fre­nette@trans­con­ti­nen­tal.ca

La Fon­da­tion des gens d’hon­neur (la Fo­geh), qui vise à construire une ré­si­dence pour les per­sonnes âgées pro­ve­nant des dif­fé­rents mi­lieux eth­niques du nord-est de la ville, or­ga­nise un gala pour fi­nan­cer son projet le 17 dé­cembre pro­chain au centre des congrès et de ré­cep­tion Le Châ­teau­briand.

Les convives qui se pré­sen­te­ront au « Gala de so­li­da­ri­té du troi­sième âge » au­ront droit à un re­pas gas­tro­no­mique sur fond de mu­sique d’am­biance. Un hom­mage se­ra ren­du au cours de la soi­rée à l’hu­mo­riste Yvon Des­champs, au jour­na­liste Claude Poi­rier, à la mi­nistre des Aî­nés Mar­gue­rite Blais et à la di­rec­trice de la mai­son d’Haï­ti Marjorie Vil­le­franche.

Jo­ce­lyne Cler­saint, la pré­si­dente et fon­da­trice de la Fo­geh, en­tend faire de cette soi­rée un trem­plin pro­mo­tion­nel pour le projet qui se­ra vrai­sem­bla­ble­ment im­plan­té à Ri­viè­redes-Prai­ries, sur le bou­le­vard Per­ras. La Fo­geh, qui était an­cien­ne­ment si­tuée à La­val, a d’ailleurs ré­cem­ment ou­vert un bu­reau sur le bou­le­vard Mau­rice-Du­ples­sis.

La mai­son d’hé­ber­ge­ment « Cé­cile-Le­clairFon­taine », du nom de la belle-mère de Mme Cler­saint dé­cé­dée en juin der­nier, veut hé­ber­ger des per­sonnes âgées pro­ve­nant des quar­tiers Ri­vière- des- Prai­ries, Montréal- Nord, Saint-Michel et Saint-François (La­val). Elle vise tout par­ti­cu­liè­re­ment les clien­tèles im­mi­grées, dont les re­ve­nus sont sou­vent moins éle­vés que la moyenne de la po­pu­la­tion.

« Il y a beau­coup de per­sonnes âgées im­mi­grantes qui sont pauvres, dit-elle. Je n’ai­me­rais pas ça sa­voir qu’en vieillis­sant j’ai juste 750 $ par mois pour vivre. » Elle pré­tend qu’une per­sonne ayant im­mi­gré il y a moins de 40 ans bé­né­fi­cie­ra seule­ment d’un chèque de pen­sion à sa re­traite, et non pas de deux—un par ordre de gou­ver­ne­ment—comme c’est la norme.

« L’ob­jec­tif de ce gala-là, c’est de pou­voir ra­mas­ser des sous, parce que se­lon nos in­for­ma­tions, la fon­da­tion » de­vra contri­buer au fi­nan­ce­ment du projet à 35 %. Le 65 % qui de­meure se­ra as­su­mé par les dif­fé­rents ordres de gou­ver­ne­ment, af­firme-t-elle.

« La construc­tion de cette mai­son va per­mettre l’amé­na­ge­ment de 120 uni­tés. Chaque uni­té se­ra un 3 ½.

« Il y au­ra des ate­liers pour per­mettre à ces per­sonnes-là d’être ac­tives, pour­suit-elle. Aus­si, la cui­sine com­mu­nau­taire va leur per­mettre d’échan­ger. »

En somme, Mme Cler­saint veut que les per­sonnes âgées qui ha­bi­te­ront dans cette ré­si­dence se sentent comme chez elles.

« C’est un projet qui ap­par­tient aux per­sonnes âgées, men­tionne-t-elle au pas­sage. Ce n’est pas nous qui al­lons gé­rer le conseil d’ad­mi­nis­tra­tion, c’est les per­sonnes âgées elles-mêmes.

« Nous, ce qu’on au­ra à gé­rer, c’est les ate­liers, et de s’as­su­rer que les tra­vaux vont être faits et que les fac­tures vont être payées aus­si. »

Un projet sur les rails

Le projet, qui était en­core à ses bal­bu­tie­ments dans le quar­tier lorsque l’In­for­ma­teur a vi­si­té les nou­veaux bureaux de la fon­da­tion en sep­tembre, est main­te­nant connu au sein du mi­lieu com­mu­nau­taire prai­ri­vois.

Mme Cler­saint a pré­sen­té son projet à la table des aî­nés de Ri­vière-des-Prai­ries. Elle bé­né­fi­cie en outre de­puis peu de l’ap­pui de l’or­ga­nisme Bâtir son quar­tier, qui vise à ve­nir en aide aux pro­mo­teurs de pro­jets im­mo­bi­liers à but non lu­cra­tif ou com­mu­nau­taires.

« Ce gala va nous per­mettre de faire connais­sance avec les gens de Ri­vière-desP­rai­ries, in­dique-t-elle. À par­tir du mois de jan­vier, on va de­voir dé­ve­lop­per le projet comme il faut. »

La Fo­geh va donc conti­nuer à cher­cher des moyens de fi­nan­cer ce projet oné­reux. Lorsque les fonds se­ront suf­fi­sants, il fau­dra comp­ter de deux à trois ans avant que la mai­son d’hé­ber­ge­ment voie le jour.

Le prix d’un billet pour le gala est de 100 $. Il est pos­sible de se le pro­cu­rer en ap­pe­lant au 514 419-7565 ou en al­lant au www.la­fo­geh.org.

(Photo : Pa­trick Des­champs)

Jo­ce­lyne Cler­saint est fon­da­trice et pré­si­dente de la Fon­da­tion des gens d’hon­neur.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.