Soi­rée d’in­for­ma­tion pour de nou­veaux condos

L'Informateur - - ACTUALITÉS - Sa­muel Le­duc-Fre­nette sa­muel.le­duc-fre­nette@trans­con­ti­nen­tal.ca

Un tout nou­veau pro­jet de condos sou­lève dé­jà des ques­tions chez la po­pu­la­tion. Dans le cadre d’une soi­rée d’in­for­ma­tion or­ga­ni­sée par le pro­mo­teur du pro­jet du 7780 Gouin Est le 23 no­vembre, les ci­toyens ont pu en ap­prendre un peu plus sur les 48 condos qui pour­raient être mis en chan­tier dès fé­vrier 2012.

« Les ci­toyens étaient peu in­for­més des orien­ta­tions de la Ville en ma­tière d’ur­ba­nisme », af­firme Joanne Beau­vais, res­pon­sable des com­mu­ni­ca­tions, peu après la te­nue de cette soi­rée.

Elle et ses col­lègues re­pré­sen­tant un pe­tit groupe d’hommes d’af­faires der­rière ce pro­jet ont ten­té du mieux qu’ils ont pu de ré­pondre aux ques­tions des ci­toyens. Près de 20 per­sonnes se sont pré­sen­tées à la salle de ré­cep­tion Il Col­los­seo.

Les gens étaient très sur­pris de sa­voir qu’il y au­rait une construc­tion aus­si dense dans leur quar­tier, in­dique Mme Beau­vais. Beau­coup se de­man­daient même si l’étroit bou­le­vard Gouin pou­vait ac­cueillir au­tant de voi­tures que d’ha­bi­tants dans le com­plexe im­mo­bi­lier.

D’autres se sont de­man­dé s’il s’agit d’ha­bi­ta­tions à loyer mo­dique (HLM), alors qu’il se­ra plu­tôt ques­tion, se­lon les pro­mo­teurs, d’ha­bi­ta- tions pour de jeunes fa­milles, des « couples dy­na­miques » et des « re­trai­tés au­to­nomes ».

Avis par­ta­gés sur la va­li­di­té du pro­jet

Si les pro­mo­teurs sont confiants de pou­voir ga­gner l’es­time des ci­toyens, tous ne voient pas du même oeil l’ap­pa­ri­tion de ces construc­tions mas­sives.

Ain­si, le co­mi­té consul­ta­tif d’ur­ba­nisme de l’ar­ron­dis­se­ment s’était mon­tré dé­fa­vo­rable à la pre­mière mou­ture du pro­jet.

Les rai­sons évo­quées sont mul­tiples : « ce pro­jet ne s’in­tègre pas à la trame résidentielle que l’on re­trouve à proxi­mi­té dans ce sec­teur; la den­si­té du pro­jet est trop im­por­tante, le nombre d’ap­par­te­ments de­vrait être moindre; il n’y a pas d’uni­té de sta­tion­ne­ment pré­vue pour les vi­si­teurs; il y a trop d’arbres exis­tants qui de­vront être cou­pés. »

« Le pro­jet a été mo­di­fié, ré­torque Mme Beau­vais. Au cours des der­nières se­maines l’ar­chi­tecte avait chan­gé les plans. »

Se­lon elle, plu­sieurs cri­tiques conte­nues dans le rap­port du co­mi­té consul­ta­tif dé­po­sé le 17 oc­tobre n’ont plus leur rai­son d’être.

« Le con­seil d’ar­ron­dis­se­ment, lui, avait ac­cep­té cette der­nière pro­po­si­tion-là », dit-elle. La ques­tion de­meure main­te­nant de faire ap­prou­ver une aug­men­ta­tion de la den­si­té de la po­pu­la­tion pour ce sec­teur.

En somme, le pro­jet de­vrait fa­vo­ri­ser la conser­va­tion d’une ma­jo­ri­té d’arbres de même qu’in­clure des ma­té­riaux de construc­tion du­rables et une toi­ture blanche—pour contrer les îlots de cha­leur—et verte. Il est à no­ter que la construc­tion des deux im­meubles re­grou­pant les 48 uni­tés d’ha­bi­ta­tions né­ces­si­te­ra la des­truc­tion d’un bâ­ti­ment an­cien­ne­ment oc­cu­pé par le gou­ver­ne­ment du Qué­bec.

Si les pro­mo­teurs veulent mettre en chan­tier le pro­jet en fé­vrier 2012, sa réa­li­sa­tion de­meure su­jette à l’ac­cord des élus pour ce qui est de dé­ro­ger à la rè­gle­men­ta­tion en ma­tière de zo­nage.

Une con­sul­ta­tion pu­blique au­ra d’ailleurs lieu le 30 no­vembre au centre com­mu­nau­taire afin d’en­tendre l’opi­nion des ci­toyens et les élus sur le pro­jet. S’il y a lieu, il ne se­ra pas ac­cep­té avant le con­seil d’ar­ron­dis­se­ment de dé­cembre ou de fé­vrier.

(Pho­to : pa­co­pho­to)

Jus­qu’à 20 ci­toyens se sont pré­sen­tés à la séance d’in­for­ma­tion or­ga­ni­sée par les pro­mo­teurs du pro­jet 8870 Gouin Est.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.