Des jeunes en­ga­gés

L'Informateur - - CULTURE - Sa­muel Le­duc-Fre­nette sa­muel.le­duc-fre­nette@trans­con­ti­nen­tal.ca

Dans le cadre du ca­len­drier cultu­rel de l’ar­ron­dis­se­ment, la mai­son de la culture pré­sente un do­cu­men­taire du ci­néaste Fer­nand Dan­se­reau dans le­quel un en­sei­gnant et ses élèves ex­pé­ri­mentent une toute nou­velle mé­thode d’en­sei­gne­ment : la re­cherche-ac­tion. Une mé­thode qui ai­de­ra les jeunes à trans­for­mer leur com­mu­nau­té du­rant toute l’an­née sco­laire.

À l’été 2008, le ci­néaste Fer­nand Dan­se­reau (entre autres scé­na­riste de Ca­serne 24 et de Les filles de Ca­leb) a ap­pro­ché une ving­taine d’en­sei­gnants afin d’en trou­ver un sus­cep­tible d’in­car­ner le pre­mier rôle d’un film. Un film qu’il vou­lait por­té par un en­sei­gnant ori­gi­nal, très en­ga­gé dans sa com­mu­nau­té et prêt à chan­ger ra­di­ca­le­ment sa ma­nière d’en­sei­gner.

Cet en­sei­gnant idéal, il l’a trou­vé en la per­sonne de Do­mi­nique Le­duc, qui exerce sa pro­fes­sion dans une classe de sixième an­née de l’école La Fa­ran­dole, à McMas­ter­ville, en Mon­té­ré­gie.

« Il cher­chait quel­qu’un qui avait de l’ex­pé­rience, mais qui ne connais­sait pas ce mo­dèle », dit M. Le­duc. M. Dan­se­reau dé­si­rait se­lon lui un homme et un per­son­nage co­lo­ré ayant une re­la­tion par­ti­cu­lière avec sa classe.

« Moi j’avais un vo­let très fort en ma­tière d’édu­ca­tion à la ci­toyen­ne­té, in­dique-t-il. J’ai tou­jours cen­tré les en­fants sur la réa­li­té qui les en­toure. » Il avait dé­jà ain­si en­cou­ra­gé ses élèves à vi­si­ter des per­sonnes âgées ou à faire du ter­ras­se­ment.

Édu­ca­tion en­vi­ron­ne­men­tale

Dans son pro­jet de film, M. Dan­se­reau vou­lait en­core pous­ser plus loin cette im­pli­ca­tion au sein de la com­mu­nau­té. Son but était de faire dé­cou­vrir à M. Le­duc et à sa classe la re­cherche-ac­tion.

Cette mé­thode, qui est ba­sée sur des re­cherches me­nées au Mi­chi­gan vi­sant à en­cou­ra­ger les com­mu­nau­tés dé­fa­vo­ri­sées à se prendre en main, a été mo­di­fiée afin d’être trans­po­sée dans les écoles qué­bé­coises. Plus par­ti­cu­liè­re­ment, M. Dan­se­reau vou­lait ap­pli­quer cette mé­thode à l’édu­ca­tion re­la­tive à l’en­vi­ron­ne­ment, un concept qui va au-de­là de l’éco­lo­gie et qui en­globe le bien-être de la com­mu­nau­té au sens large.

Pen­dant toute l’an­née sco­laire 2008-2009, M. Dan­se­reau a ré­col­té 72 heures de ma­té­riel au­dio-vi­déo. Il a sui­vi la classe de M. Le­duc pen­dant tout le pro­jet.

En fait, les élèves de M. Le­duc avaient pour man­dat de trou­ver huit so­lu­tions à des pro­blèmes vé­cus dans la com­mu­nau­té. Par exemple, ils ont été ap­pe­lés à chan­ger l’éclai­rage dans un parc pour plus de sé­cu­ri­té, à éri­ger un mur de graf­fi­ti et à pein­tu­rer des mo­dules de jeu.

Ils ont aus­si fait de la sen­si­bi­li­sa­tion dans les écoles se­con­daires. En fait, chaque pro­jet était lié à une « pro­blé­ma­tique », af­firme M. Le­duc, comme le van­da­lisme. « J’ai ra­re­ment vu des en­fants mo­ti­vés comme ça, lance-t-il. Le prof, ce n’est plus ce­lui qui donne la ma­tière, mais ce­lui qui fait émer­ger la ma­tière. »

Ce pro­jet, en plus d’être bé­né­fique pour la com­mu­nau­té, a per­mis à M. Le­duc d’in­té­grer dif­fé­rentes ma­tières, comme les sciences, l’uni­vers so­cial et les sta­tis­tiques. « Ça a chan­gé ma perception de l’école », es­time-t-il.

M. Le­duc se­ra d’ailleurs dis­po­nible pour par­ta­ger son ex­pé­rience avec les Prai­ri­vois lors de la pro­jec­tion du film, qui se tien­dra le ven­dre­di 2 dé­cembre, à 19 h 30, à la salle d’ex­po­si­tion de la bi­blio­thèque Ri­vière-desP­rai­ries.

Pour ceux tou­te­fois qui ne pour­raient as­sis­ter à la pro­jec­tion, des in­for­ma­tions sur la fa­çon d'ac­cé­der au film sont dis­po­nibles au www.onf.ca.

(Pho­to : gra­cieu­se­té)

Do­mi­nique Le­duc a ap­pli­qué la mé­thode re­cherche-ac­tion dans sa classe de sixième an­née.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.