Contre la mar­gi­na­li­sa­tion

Des élèves de l’école se­con­daire Jean-Grou font un vi­déo­clip pour bri­ser l’image né­ga­tive des jeunes du quar­tier

L'Informateur - - LA UNE - Sa­muel.le­duc-fre­nette@trans­con­ti­nen­tal.ca

Près d’une ving­taine d’élèves de l’école se­con­daire Jean-Grou ont pré­sen­té un vi­déo­clip in­ti­tu­lé « Cas­ser l’image », dans le­quel un lip dub ori­gi­nal vise à dé­faire les sté­réo­types sur les jeunes Prai­ri­vois, le ven­dre­di 2 dé­cembre au centre ré­créa­tif de Ri­vière-des-Prai­ries.

« C’est une créa­tion ori­gi­nale d’un bout à l’autre », ex­plique Do­nald Ber­ri­gan, co­or­don­na­teur-réa­li­sa­teur au centre mul­ti­mé­dia de l’Est de Mon­tréal.

Le vi­déo­clip a été pro­duit en col­la­bo­ra­tion avec le centre de pro­mo­tion com­mu­nau­taire Le Phare et la mai­son des jeunes de Ri­viè­redes-Prai­ries. La cin­quan­taine de jeunes par­ti­ci­pants en deuxième se­con­daire fré­quentent l’un ou l’autre de ces or­ga­nismes.

« Il y a des jeunes qui ont fait des en­tre­vues avec des adultes pour ex­traire des in­for­ma­tions sur la fa­çon dont les adultes vi­vaient leur ado­les­cence, pour­suit M. Ber­ri­gan. Le but du pro­jet était de bri­ser l’image né­ga­tive ou les sté­réo­types que les gens peuvent avoir des jeunes. »

Les en­tre­vues ont ain­si per­mis de consta­ter à quel point ces adultes aus­si ont dé­jà pu avoir des « com­por­te­ments ques­tion­nables » lors­qu’ils étaient ado­les­cents.

Un sla­meur pro­fes­sion­nel s’est ser­vi de ces en­tre­vues pour créer des chan­sons ori­gi­nales. Les jeunes par­ti­ci­pants ont en­suite in­ter­pré­té en stu­dio d’en­re­gis­tre­ment ces chan­sons.

La mu­sique aus­si a été créée spé­cia­le­ment pour le pro­jet. « C’est ce qui a ser­vi éven­tuel­le­ment comme trame mu­si­cale du lip dub », dit M. Ber­ri­gan.

Le tour­nage s’est dé­rou­lé sur deux jours. Le 4 no­vembre, les jeunes du centre Le Phare ont tour­né sur les ter­rains ad­ja­cents et près de la ri­vière des Prai­ries. Le 18 no­vembre, ceux de la mai­son des jeunes ont tour­né sur un ter­rain de foot­ball tout près de l’or­ga­nisme ain­si qu’à Jean-Grou.

Lors du tour­nage, la mu­sique a été jouée dans des haut-par­leurs dis­po­sés sur un cha­riot. Les dé­pla­ce­ments d’une ca­mé­ra sur un sys­tème de har­nais ap­pe­lé stea­di­cam ont per­mis aux ar­ti­sans du film d’ob­te­nir une image stable et fluide.

« Les gens étaient ab­so­lu­ment ra­vis, l’image, d’abord, est très belle, c’est un son de qua­li­té pro­fes­sion­nelle, in­dique M. Ber­ri­gan en par­lant des in­vi­tés pré­sents lors de la re­pré­sen­ta­tion du 2 dé­cembre. La mu­sique est conta­gieuse. »

Le lip dub, illus­tré par des cho­ré­gra­phies de toute sorte, est pré­cé­dé d’un mes­sage d’es­poir dé­cla­mé par les jeunes en dé­but de cette vi­déo qui dure six mi­nutes quatre se­condes. Ce mes­sage d’es­poir ma­riant le lip dub au vi­déo­clip se­ra éven­tuel­le­ment re­dif­fu­sé à l’école même. Des dé­marches ont aus­si été en­tre­prises pour qu’il soit pos­té sur le site de par­tage vi­déo YouTube. Mu­sique Plus, la chaîne de té­lé­vi­sion ver­sée dans la mu­sique pop, pour­rait aus­si faire place au pro­jet.

Le centre mul­ti­mé­dia de l’Est de Mon­tréal est un par­te­naire cultu­rel de l’ar­ron­dis­se­ment Ri­vière-des-Prai­ries—Pointe-aux-Trembles. Ses pro­duc­tions vi­déo, qui s’adressent au­tant au sec­teur com­mu­nau­taire qu’aux mi­lieux sco­laires, servent au dé­ve­lop­pe­ment des jeunes et des aî­nés, comme en fait foi le pro­jet au­tour de « Cas­ser l’image ».

(Pho­to : Pa­trick Des­champs)

Do­nald Ber­ri­gan est co­or­don­na­teur-réa­li­sa­teur au centre mul­ti­mé­dia de l’Est de Mon­tréal.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.