Chaud re­tour

L'Informateur - - ACTUALITÉS -

En condui­sant, Maxime ra­conte des anec­dotes des an­nées pas­sées. Comme cette fois où ils de­vaient al­ler cher­cher un homme, qui n’a pas cru bon at­tendre les bé­né­voles.

« En s’en al­lant, on a vu une Ter­cel qui zig­za­guait, dit-il. On s’est dit que c’était cette per­sonne-là en état d’ébrié­té. »

« Il y en a qui s’écoeurent aus­si d’at­tendre, ajoute Ma­non. Par­fois, on ne rac­com­pagne pas la bonne per­sonne. »

20 h 15

Si­tôt ar­ri­vés, les trois membres de la fa­mille se sé­parent. Maxime res­te­ra dans sa voi­ture et sui­vra ses pa­rents qui, eux, se­ront à bord du vé­hi­cule de la per­sonne rac­com­pa­gnée.

Mar­tin et Ma­non pé­nètrent dans le bar. À la vue des dos­sards rouges, la per­sonne à rac­com­pa­gner rou­git. Ses amis ri­golent. Elle de­mande tout de même aux bé­né­voles du temps pour ter­mi­ner son drink.

« Quand tu fais des rac­com­pa­gne­ments, il ne faut pas que tu sois pres­sé », men­tionne Ma­non.

Mar­tin pro­fite de la si­tua­tion pour ra­con­ter une anec­dote du même type. « À un mo­ment don­né, on ar­rive dans une mai­son, où le party n’est pas en­core po­gné, dit-il. La fille nous de­mande si elle peut res­ter fi­na­le­ment. »

« Quand il y en a qui voient les dos­sards, c’est in­croyable ce qu’on peut se faire dire, ajoute-t-il en ré­fé­rence à la ré­ac­tion que leur ar­ri­vée a sus­ci­té dans le bar. Mais la plus grosse ligne qu’on s’est fait pous­ser, c’est : "est-ce qu'on peut vous of­frir quelque chose?" »

Les deux ra­content en­suite comment ils ont eu l’idée de faire du bé­né­vo­lat pour Opé­ra­tion Nez Rouge, et d’y en­rô­ler leur fils du même coup.

C’est en re­gar­dant le film « Nez rouge », dans le­quel l’ac­teur Pa­trick Huard se fait pin­cer en bois­son, que nous avons eu un dé­clic, in­diquent-ils.

« C’est pour une bonne cause, pré­cise Ma­non. On se dit tout le temps qu’on peut sau­ver une vie.

« On a même dé­jà po­gné des bar­rages rou­tiers. […] Le gars qui était là était content, il était fier de dire qu’il avait ap­pe­lé Nez Rouge. »

20 h 40

Après de longues mi­nutes d’at­tente, Ma­non, Mar­tin et la dame rac­com­pa­gnée sortent du bar.

« J’ai ou­blié de dire que j’ai un sys­tème », lance la dame en riant, après que Mar­tin a dé­clen­ché par in­ad­ver­tance le sys­tème d’alarme de sa voi­ture.

Tous s’en­gouffrent dans le vé­hi­cule. Mar­tin, au vo­lant, re­joint ra­pi­de­ment l’au­to­route 20. Maxime ferme le cor­tège.

Sur la route, Mar­tin et la dame dis­cutent de choses et d’autres. Ma­non, as­sise à l’ar­rière, en pro­fite pour rap­pe­ler que le bé­né­vo­lat fait par­tie de la gé­né­tique fa­mi­liale. Ain­si, les pa­rents de Mar­tin ont 25 ans de bé­né­vo­lat der­rière eux, tan­dis que la mère de Ma­non s’est long­temps en­ga­gée dans un CLSC.

Une tra­di­tion que la fa­mille Le­houxLa­jeu­nesse en­tend per­pé­tuer.

21 h 09

Ar­ri­vée à Ot­ter­burn Park, au do­mi­cile de la dame rac­com­pa­gnée. Pen­dant que celle-ci rem­plit un for­mu­laire avec Ma­non, Mar­tin prend l’air.

« Une soi­rée, tu peux faire une dou­zaine de rac­com­pa­gne­ments, re­late Mar­tin au pas­sage. Une autre, cinq ou six. » C’est très va­riable.

21 h 24

Maxime, au vo­lant de sa voi­ture, ra­mène la pe­tite fa­mille à bon port. Il en pro­fite pour men­tion­ner sur les ondes ra­dio que la dame est ren­trée chez elle et qu’elle a fait un don de 20 $. Cette fa­çon de faire, disent-ils, per­met d’évi­ter les fraudes.

« C’est su­per co­ol, j’aime me pro­me­ner en au­to, avoue Maxime en par­lant de ce qui l’at­tire dans cette forme de bé­né­vo­lat. Au lieu de don­ner de l’ar­gent, je donne de mon temps. »

« Sou­vent, les jeunes, ils sortent la fin de se­maine. Moi je trouve que ça vaut la peine d’en sa­cri­fier une couple pour vivre cette ex­pé­rience-là, ré­pète-t-il à l’ap­proche du cé­gep du Vieux-Mon­tréal. L’an­née pro­chaine, c’est sûr que j’ai­me­rais être conduc­teur, es­sayer d’autres au­tos. »

Si la ten­dance se main­tient, les Mont­réa­lais ne se­ront pas plus abs­ti­nents en 2012 qu'en 2011, ce qui de­vrait per­mettre à Maxime de com­bler ce dé­sir.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.