Les Trap­peurs au pre­mier rang

Bas­ket­ball mas­cu­lin

L'Informateur - - SPORTS - Au­drey Gau­thier

L’équipe de bas­ket­ball mas­cu­lin du cé­gep Ma­rie-Vic­to­rin est sur une belle lan­cée. Après huit matchs, la for­ma­tion de Ger­ry Ne­ree a ter­mi­né la mi-sai­son avec sept vic­toires et une dé­faite, à éga­li­té au pre­mier rang avec les Géants du cé­gep Saint-Jean-sur-Ri­che­lieu.

L’équipe B de deuxième di­vi­sion ne res­semble au­cu­ne­ment à la ver­sion 2010. « Nous avons ter­mi­né avec une fiche de sept vic­toires et de neuf dé­faites l’an­née der­nière, j’ai dû en­sei­gner le bas­ket­ball de com­pé­ti­tion à plu­sieurs de mes joueurs et nous avons eu beau­coup de bles­sés. Pour re­mé­dier à la si­tua­tion, j’ai or­ga­ni­sé un camp d’été. Mes ath­lètes n’ont eu que deux se­maines de va­cances pen­dant le congé es­ti­val. Ils y ont ap­pris à cou­rir et à res­pi­rer », ex­plique l’en­traî­neur en chef, Ger­ry Ne­ree.

Les Trap­peurs ont su­bi leur seul re­vers contre les Lynx du col­lège Édouard-Mont­pe­tit, le 18 no­vembre, par la marque de 88 à 83. « Nous me­nions par 20 points pen­dant le match. Nous les avions dé­jà ren­con­trés lors du fes­ti­val de l’au­tomne et nous les avions alors bat­tus par 40 points. Quand nous sommes en avance, il y a du re­lâ­che­ment. C’est une ques­tion de ca­rac­tère », es­time M. Ne­ree.

Cette dé­faite a été un évé­ne­ment im­por­tant dans le dé­ve­lop­pe­ment des ath­lètes. « C’est une bonne dé­faite et j’en avais be­soin. Mes joueurs étaient par­tis sur une mé­chante bal­loune après leur vic­toire contre Saint-Jean. Ça a per­mis de re­mettre les pen­dules à l’heure », af­firme-t-il.

L’en­traî­neur pré­voit une sai­son de 14 vic­toires et de deux dé­faites pour son équipe. « La seule autre dé­faite que nous pour­rions avoir, c’est contre Saint-Jean. Ils ont une équipe de vé­té­rans et ils vont tout don­ner pour nous vaincre. »

Un jeune pro­gramme

Le cé­gep Ma­rie-Vic­to­rin a ré­ins­tau­ré le pro­gramme de bas­ket­ball en 2010. « Il n’y a pas eu de bas­ket­ball entre 1996 et 2010. L’école avait re­ti­ré ce sport, car les jeunes man­quaient de sé­rieux, ils ne payaient pas leurs frais d’ins­crip­tion, ils né­gli­geaient leurs études et les en­traî­neurs chan­geaient presque tous les ans. J’ai alors pré­sen­té un pro­gramme qui se concen­trait sur ces quatre axes. L’éta­blis­se­ment y a été ou­vert », sou­ligne M. Ne­ree.

L’an­cien joueur des Trap­peurs a te­nu sa pa­role. « J’ai sus­pen­du cinq de mes joueurs par­tants. Ils n’étaient plus ad­mis­sibles au pro­gramme, car leurs notes étaient trop faibles et cer­tains n’avaient tou­jours pas payé leur ins­crip­tion. Cer­tains d’entre eux sont sus­pen­dus jus­qu’en jan­vier. Par ces gestes, j’en­voie un mes­sage à mes hommes. Je suis prêt à perdre pour qu’ils com­prennent. Je suis consé­quent », as­sure-t-il.

M. Ne­ree fait bien plus que d’en­traî­ner ces troupes. « Je suis da­van­tage un coach de vie que de bas­ket­ball. Les jeunes doivent gé­rer leur temps entre leurs études et leur sport et se res­pon­sa­bi­li­ser. Je tra­vaille très fort aus­si pour bri­ser l’in­di­vi­dua­lisme. Les joueurs doivent ap­prendre à se sa­cri­fier pour l’équipe », in­dique-t-il.

Les Trap­peurs re­vien­dront au cé­gep Ma­rieVic­to­rin le 24 jan­vier. Ils af­fron­te­ront les Cy­clones du cé­gep l’As­somp­tion. Lors de leur pré­cé­dente ren­contre, les hommes de Ne­ree ont rem­por­té le match par la marque de 103 à 70.

(Pho­to : gra­cieu­se­té)

Les Trap­peurs du cé­gep Ma­rie-Vic­to­rin n’ont qu’une dé­faite cette sai­son.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.