Un bra­quage de do­mi­cile fait un bles­sé

L'Informateur - - ACTUALITÉS - Fre­nett■Sa­muelLe­duc- e

Un homme a été bles­sé à la tête chez lui après avoir été frap­pé lors d’un bra­quage à do­mi­cile, le mar­di 10 jan­vier, vers 21 h 15, sur le bou­le­vard Gouin, à Ri­vière-des-Prai­ries. L’un ou l’autre des quatre mal­fai­teurs im­pli­qués pour­rait être connu de la vic­time.

Après avoir ou­vert la porte de sa ré­si­dence et de­man­dé « qui est là? », la vic­time a aper­çu les quatre in­di­vi­dus s’en­gouf­frer dans son es­ca­lier.

Le pre­mier a pous­sé celle-ci sur le di­van, lui a de­man­dé son ar­gent et l’a frap­pé avec l’arme de poing qu’il bra­quait sur elle.

Après s’être em­pa­rés d’une somme en ar­gent comp­tant, les mal­fai­teurs ont de­man­dé à en avoir plus. Comme il n’y en avait pas da­van­tage, ils se sont em­pa­rés d’un té­lé­phone cel­lu­laire et d’une console de jeu Play Sta­tion. Ceux-ci ont en­suite pris la fuite, à peine trois mi­nutes après avoir en­va­hi la ré­si­dence.

Les am­bu­lan­ciers sont ve­nus sur les lieux, mais la vic­time, né­ces­si­tant des points de su­ture, a re­fu­sé d’être trans­por­tée à l’hô­pi­tal.

Les quatre mal­fai­teurs sont de race noire et s’ex­priment en créole et en fran­çais. Ce­lui qui bra­quait l’arme de poing est âgé de plus ou moins 25 ans. Il por­tait une tuque pâle, un kan­gou­rou noir et un gi­let beige. Il me­sure 1,72 m et pèse 73 kg.

Le deuxième sus­pect a en­vi­ron 22 ans. Il por­tait un kan­gou­rou vert, un man­teau et un pan­ta­lon noirs. Il me­sure 1,90 m et pèse 78 kg.

Le troi­sième sus­pect était vê­tu d’un po­lar à car­reaux noirs et blancs. Il me­sure 1,80 m et pèse 81 kg. Du reste, les po­li­ciers ne dé­tiennent pas d’in­for­ma­tion sur le qua­trième sus­pect.

Se­lon les agents du poste de quar­tier 45, à Ri­vière-des-Prai­ries, les sus­pects pour­raient avoir été in­for­més de la pré­sence d’ar­gent dans la ré­si­dence de la vic­time, étant don­né que c’est la seule chose qu’ils ont exi­gée.

L’en­quête se pour­suit afin de dé­ter­mi­ner si la vic­time était connue des agres­seurs.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.