Scène po­li­cière PDQ 45

L'Informateur - - ACTUALITÉS - (S.L.-F.)

Vols de vé­hi­cules

Neuf vols de vé­hi­cules ont été re­cen­sés dans le quar­tier en l’es­pace d’une se­maine.

Par­mi ceux-ci, cinq concernent des voi­tures de marque Maz­da Pro­te­gé, dont le mo­dèle est sor­ti entre 2000 et 2003.

Se­lon les po­li­ciers, il s’agi­rait pro­ba­ble­ment d’une com­mande de pièces d’au­to, qui se vendent cher sur les mar­chés illi­cites.

Un vol à l’éta­lage qui fi­nit mal

Un ado­les­cent de 14 ans sera ac­cu­sé de vol, de me­naces de mort et d’en­trave au tra­vail des po­li­ciers après avoir re­fu­sé de col­la­bo­rer pour un vol de bon­bons dans un ma­ga­sin à un dol­lar, le 17 jan­vier.

Le tout a dé­bu­té lors­qu’un agent de sé­cu­ri­té du com­merce a aper­çu un jeune mettre un sac de ju­jubes dans sa poche de man­teau. Voyant que ce der­nier n’avait pas l’in­ten­tion de payer, il a pro­cé­dé à son ar­res­ta­tion à sa sor­tie.

Ame­né dans l’ar­rière-bou­tique, où des po­li­ciers étaient pré­sents au­près d’un autre jeune soup­çon­né de vol, l’ado­les­cent de 14 ans a vo­ci­fé­ré des me­naces à l’en­contre de l’agent de sé­cu­ri­té. Les po­li­ciers ont ten­té de l’ar­rê­ter lors­qu’il s’est le­vé en di­rec­tion de l’agent.

Le jeune a ré­sis­té à l’in­ter­ven­tion des po­li­ciers, ce qui a for­cé ces der­niers à lui pas­ser les me­nottes.

Dans l’au­to-pa­trouille, le pré­ve­nu a fi­ni par se cal­mer et à dé­cli­ner son iden­ti­té. Les po­li­ciers ont aus­si joint sa mère.

Ce vol au dé­part ano­din au­ra fi­na­le­ment en­gen­dré des con­sé­quences beau­coup plus graves : le jeune de­vra faire face au juge et éco­pe­ra d’un dos­sier ju­di­ciaire. La si­tua­tion sera aus­si rap­por­tée à la Di­rec­tion de la pro­tec­tion de la jeu­nesse (DPJ).

Les po­li­ciers rap­pellent que tous sont obli­gés de s’iden­ti­fier au­près d’eux en cas d’in­frac­tion à une loi ou à un rè­gle­ment. Cette col­la­bo­ra­tion est éga­le­ment exi­gée de la part des

per­sonnes mi­neures.

Des per­sonnes âgées frau­dées

Deux per­sonnes ont été frau­dées à Ri­vière-desP­rai­ries après avoir en­voyé de l’ar­gent à de soi­di­sant proches en dé­tresse. Quatre cas si­mi­laires ont été rap­por­tés dans le quar­tier voi­sin de Mon­tréal-Nord.

Si des per­sonnes ont su­bi une fraude sem­blable, elles sont ap­pe­lées à ve­nir faire une dé­po­si­tion au poste de quar­tier le plus proche.

Tou­te­fois, si d’autres per­sonnes ont été sol­li­ci­tées sans avoir ob­tem­pé­ré à la de­mande des frau­deurs, elles sont ap­pe­lées à com­mu­ni­quer avec la Gen­dar­me­rie royale du Ca­na­da, qui gère le pro­jet Colt, au 514 939-8304.

Les po­li­ciers rap­pellent aux ci­toyens qu’il faut se mé­fier de ce genre d’ap­pels, sur­tout si les in­di­vi­dus au bout du fil ont ré­ponse à tout ou ont l’air élo­quents ou ami­caux. Les ré­ponses per­son­nelles don­nées au cours des son­dages té­lé­pho­niques peuvent ser­vir aux frau­deurs qui dé­si­rent col­lec­ter des ren­sei­gne­ments confi­den­tiels sur leurs vic­times.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.