Re­con­fi­gu­ra­tion...

L'Informateur - - ACTUALITÉS -

Grâce à cette « convi­via­li­té », les élus veulent « conso­li­der les ac­ti­vi­tés com­mer­ciales », c’est-à-dire fa­vo­ri­ser la ve­nue de clients dans les com­merces si­tués au sud de la rue Sher­brooke, « amé­lio­rer l’at­trait des sec­teurs d’em­plois », qui se trouvent es­sen­tiel­le­ment par­mi les en­tre­prises sises au nord de Sher­brooke, et mieux des­ser­vir cer­tains pôles ré­si­den­tiels, comme ceux des pro­jets du Do­maine du ruis­seau Pi­nel et du Fau­bourg Pointe-aux-Prai­ries.

Pistes cy­clables et au­to­bus

Ac­tuel­le­ment, un cy­cliste qui dé­sire tra­ver­ser l’ar­ron­dis­se­ment du nord au sud de fa­çon sé­cu­ri­taire doit pas­ser par le Parc-na­ture de la Pointe- aux- Prai­ries. Un dé­tour que Mme Bour­geois juge in­utile étant don­né l’exis­tence du bou­le­vard Saint-Jean-Bap­tiste.

Mais elle com­prend les craintes des cy­clistes. « Il faut qu’ils prient quand ils tra­versent le via­duc par-des­sus l’au­to­route 40 parce que c’est ab­so­lu­ment pas amé­na­gé de fa­çon sé­cu­ri­taire », rap­pelle-t-elle.

Une pre­mière bande cy­clable de­vrait d’ailleurs être amé­na­gée cette an­née entre les bou­le­vards Mau­rice-Du­ples­sis et Gouin. Cet en­ga­ge­ment de la Ville-centre couvre aus­si un deuxième tron­çon, qui de­vrait être mis en place entre les rues René- Lé­vesque et Sher­brooke peu de temps après le pre­mier.

Le but ul­time est évi­dem­ment de re­lier ces deux sec­tions, du bou­le­vard Gouin à la rue Notre-Dame.

Cette uni­fi­ca­tion se fe­ra aus­si du cô­té des tran­sports en com­mun, alors qu’au­cune ligne d’au­to­bus n’existe sur tout le par­cours de SaintJean-Bap­tiste.

« Tra­ver­ser les deux quar­tiers, ça peut prendre en­vi­ron 1 h 15, 1 h 30, men­tionne Mme Bour­geois. On le sait que ça prend 10 ou 15 mi­nutes en voi­ture. »

Elle croit que la ve­nue du Train de l’Est de­vrait créer un acha­lan­dage suf­fi­sant pour que la So­cié­té de trans­port de Mon­tréal (STM) crée cette nou­velle ligne d’au­to­bus.

Les chan­ge­ments ap­por­tés de­vraient aus­si bou­le­ver­ser la fac­ture vi­suelle de l’ar­tère qui da­te­rait à cer­tains en­droits de 1910.

Les ur­ba­nistes pro­posent ain­si de contrer les îlots de cha­leur en plan­tant des arbres et en ver­dis­sant cer­tains trot­toirs. Des saillies fleu­ries de­vraient aus­si pous­ser un peu par­tout et fa­vo­ri­ser la cir­cu­la­tion des pié­tons.

Les dis­cus­sions vont bon train

L’ar­ron­dis­se­ment pro­cé­de­rait bien à une pel­le­tée de terre, mais elle est dé­pen­dante de la Ville-centre, qui gère la ma­jeure par­tie du bou­le­vard. La créa­tion du plan concept, qui est is­su d’un par­te­na­riat entre des ur­ba­nistes de Mon­tréal et de RDP-PAT, vise aus­si à dé­mon­trer le sé­rieux dont font preuve les élus de l’ar­ron­dis­se­ment dans ce pro­jet.

Les ci­toyens, qui au­ront droit par le fait même à une re­vi­ta­li­sa­tion du vieux quar­tier de Pointe-aux-Trembles, semblent ap­puyer le pro­jet, croit la conseillère.

Reste main­te­nant à convaincre cer­tains com­mer­çants (voir autre texte), qui ont peur que la clien­tèle se fasse plus rare en rai­son du ré­tré­cis­se­ment des voies de cir­cu­la­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.