Bos­co­ville et le Nord

L'Informateur - - ACTUALITÉS - Sa­muel Le­duc-Fre­nette www.lin­for­ma­teurrdp.com Li­sez tous les dé­tails sur ce pro­jet no­va­teur sur notre site In­ter­net.

Il y a en­vi­ron deux ans, la Ré­gie ré­gio­nale du Nu­na­vik a de­man­dé à l’or­ga­nisme Bos­co­ville 2000, qui se spé­cia­lise dans la psy­choé­du­ca­tion, d’hé­ber­ger de jeunes Inuits en ver­tu de la Loi sur la pro­tec­tion de la jeu­nesse. Au­jourd’hui, presque tous sont re­par­tis au Nord, et l’or­ga­nisme prai­ri­vois s’ap­prête à pré­sen­ter un pro­gramme adap­té à la réa­li­té inuite aux in­ter­ve­nants de la ré­gion.

Tout a com­men­cé quand la Ré­gie ré­gio­nale a de­man­dé à Bos­co­ville d’hé­ber­ger plu­sieurs di­zaines d’Inuits aux prises avec des troubles adap­ta­tifs. La Ré­gie man­quait alors d’in­fra­struc­tures pour les hé­ber­ger elle-même. Le pro­jet Ul­lu­riaq est né de ce par­te­na­riat.

Un peu comme à Ci­té des Prai­ries, qui est si­tué tout prêt de Bos­co­ville, les jeunes gar­çons et filles, au nombre de 16 à la fois, sont sou­mis à une dis­ci­pline stricte pen­dant leur sé­jour. Du­rant la se­maine, ils vont à l’école, ils font des ac­ti­vi­tés en cli­nique de psy­choé­du­ca­tion, ils font du sport et ils sortent par­fois à l’ex­té­rieur pour par­ti­ci­per à cer­taines ac­ti­vi­tés cultu­relles.

« Le but ici, c’est de faire des pro­gram­ma­tions qu’on va pou­voir ré­pli­quer pour le Nord », dit Mar­tin Si­gouin, di­rec­teur du vo­let ré­adap­ta­tion à Bos­co­ville.

Rap­pe­lons que beau­coup d’Inuits vivent des pro­blèmes so­ciaux et sa­ni­taires. Se­lon une étude pu­bliée par le gou­ver­ne­ment du Qué­bec, ces pro­blèmes in­cluent la pau­vre­té, le sui­cide, les gros­sesses pré­coces, les abus sexuels, les troubles de com­por­te­ment, la vio­lence fa­mi­liale et les dé­pen­dances aux drogues et à l’al­cool.

(Pho­to : gra­cieu­se­té)

Un vil­lage du Nu­na­vik.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.